Aller au contenu principal

CENI : La nouvelle équipe dirigeante sollicite l'accompagnement du Premier ministre

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a accordé ce mardi 31 août 2021 en fin de matinée, une audience à la nouvelle équipe dirigeante de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Conduite par son président, Elysé Ouédraogo, cette délégation a sollicité le soutien et l'accompagnement du Chef du Gouvernement aux missions de cette institution chargée de la mise en œuvre des différentes opérations électorales.

Avec à sa tête son président Elysé Ouédraogo, l'ensemble des commissaires et le bureau permanent de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a pris contact avec le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, ce mardi 31 août 2021.

Cette prise de contact a été une occasion pour le Chef du Gouvernement, de connaître chacun des nouveaux commissaires de l'institution. Elysé Ouédraogo et ses collaborateurs en ont profité pour demander le soutien et l'accompagnement du Premier ministre aux activités de l'institution.

"La CENI est chargée de la mise en œuvre des différentes opérations électorales, mais elle a besoin d'un certain nombre d'outils dans son travail. Au nombre de ces outils, le budget avec les ressources financières qui vont avec. Il y a aussi le cadre légal dont la modification est du ressort du Gouvernement et du Parlement. Pour l'ensemble de ces outils, nous avons besoin de demander ou d'avoir le soutien du Premier ministre, pour pouvoir mieux gérer l'ensemble des opérations électorales que nous aurons à engager", a laissé entendre le président de la CENI.

Profitant de cette opportunité, la nouvelle équipe dirigeante de la CENI a soumis quelques points au Chef du Gouvernement et à l'ensemble de la classe politique burkinabè. Il s'agit notamment de tout ce qui est en rapport avec la révision du Code électoral. Selon Elysé Ouédraogo, des discussions ont été engagées autour de cette question avant la prise de fonction de son équipe. "Nous souhaitons qu'elles puissent aboutir le plus rapidement possible pour que nous puissions disposer de ce qui est une des bases essentielles de notre travail", a-t-il précisé.

Il a révélé que Christophe Joseph Marie Dabiré a eu une oreille attentive à toutes ces préoccupations.

"Le Premier ministre nous a rassurés du soutien et de l'accompagnement du Gouvernement à mettre tout en œuvre pour que nos besoins sur ces aspects puissent être satisfaits au mieux, afin que pour les opérations électorales à court terme ou celles que nous engagerons par la suite, nous puissions les mener au mieux ", a affirmé Elysé Ouédraogo.

DCRP/Primature