Aller au contenu principal

2e session du MCA-Burkina Faso II : La gouvernance et le recrutement du personnel à l’ordre du jour

Les membres du Comité d’orientation et de suivi du Millenium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF II) se sont réunis ce mercredi 14 juillet 2021 à la Primature, pour leur deuxième session. Selon le président de cette structure, Mamady Sanoh, la réunion avait à son ordre du jour, le management, la gouvernance, l’organisation et le recrutement du personnel.

Après le premier Compact du Millenium Challenge Account qui a permis d’investir 450 millions de dollars dans le développement de l’agriculture, le régime foncier, la gestion de l’eau, la construction de routes et l’éducation des filles, les Etats-Unis d’Amérique ont accordé à notre pays, un second programme de développement bilatéral dénommé Millenium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF II). Pour une bonne exécution de ce Programme, un Comité d’orientation et de suivi a été mis en place. Ce Comité a tenu ce 14 juillet 2021, sa deuxième réunion.

De l'avis de Mamady Sanoh, le président du Comité d’orientation et de suivi du MCA-BF II, par ailleurs premier vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, l’énergie est à la base de tout développement. Et ce programme américain, a-t-il précisé, va être destiné au renforcement des capacités du secteur de l’énergie, pour permettre à notre pays, de mettre à la disposition des populations, des kilowatts les moins chers possibles.

Le président du Comité d’orientation et de suivi du MCA-BF II a révélé que cette deuxième session est consacrée au management, à l’organisation, au recrutement du personnel et à la gouvernance. « Ce genre de programme est très strict sur la gouvernance. Nous avons déjà lancé le recrutement d’un Directeur Général, avec cinq de ses principaux collaborateurs. Après ce recrutement, il y aura d’autres qui seront les collaborateurs de la Direction Générale du Millenium Challenge Burkina Faso », a-t-il détaillé.

Il a indiqué par ailleurs, que la réunion permettra d’élaborer l’organigramme, les attributions et les rémunérations de toutes les personnes qui auront la chance et le bonheur de travailler pour le Programme.

 

A en croire Mamady Sanoh, le Millenium Challenge II dont bénéficie notre pays, concerne l’énergie solaire, le transport et le stockage de l’énergie, tout ce qui est renforcement des capacités de l’énergie au Burkina Faso. La Sonabel, l’Agence de régulation de l’électricité et le Ministère en charge de l’énergie, sont, selon lui, les structures avec lesquelles le Programme va travailler.

Pour sa mise en œuvre, notre pays a bénéficié de plus de 500 millions de dollars, de la part du Gouvernement américain. « Depuis plus d’une année, des hommes et des femmes se sont mobilisés pour concevoir ce Programme. Toute la documentation, les accords, ont déjà été préparés et les différents endroits où nous devons intervenir ont été choisis », a rappelé M. Sanoh.

L’objectif du MCA-BF II, a-t-il souligné, c’est de permettre aux Burkinabè, de vivre sans les délestages et les coupures de courant, et d’éviter la baisse de rendement dans les ateliers et les différentes unités industrielles.

DCRP/Primature