Aller au contenu principal

Commission de surveillance de la Caisse des Dépôts et Consignations : Cinq nouveaux membres installés par le Premier ministre

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a installé ce jeudi 3 juin 2021 en fin de matinée, cinq nouveaux membres de la Commission de surveillance de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) du Burkina Faso. Il s'agit de quatre députés et d'un observateur, tous nommés pour le compte de l'Assemblée nationale. Etablissement à caractère spécial, la CDC a été créée pour répondre au besoin spécifiquement lié au financement du développement de notre pays.

Au nombre de 11, les membres de la CDC se composent de quatre députés, un observateur, un représentant de la Cour des comptes, trois du ministère en charge des Finances et deux personnes ressources reconnues pour leur compétence et choisies par le président de l’Assemblée nationale. Ces membres sont nommés par décret présidentiel simple.

Juste après l'installation des cinq nouveaux membres, le Comité de surveillance a tenu sa toute première session, présidée par le doyen d'âge, le député Yahaya Zoungrana. L’ordre du jour de cette session était relatif à la désignation du président de la Commission de surveillance et à une proposition de date pour leur deuxième session.

A l’issue de leurs travaux, les membres ont à l’unanimité, porté leur choix sur le député Idrissa Doamba, comme leur président. Tous ont un mandat de trois ans, non renouvelable.

Au nom du président du Faso et en son nom personnel, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a félicité les nouveaux membres. Il leur a rappelé qu’ils ont la lourde charge de travailler à garantir l’autonomie de la CDC, mais aussi d’exercer le contrôle de ses opérations.

En outre, il les a exhortés à prendre diligemment les dispositions pour l’adoption des statuts de cette structure, ainsi que des différents documents stratégiques et essentiels pour son fonctionnement. « Je vous exhorte également à mettre en place, dans les meilleurs délais, les comités spécialisés prévus par la loi, afin d’être efficaces dans vos missions », a souhaité le chef du gouvernement.

Quant au président nouvellement élu de la Commission, Idrissa Doamba, il s’est dit animé par un sentiment de fierté, pour avoir été désigné par ses pairs. Il a témoigné sa reconnaissance vis-à-vis du président de l’Assemblée nationale, pour avoir eu confiance en eux, en les désignant. Et de poursuivre : « Nous allons travailler à mériter cette confiance et relever tous les défis liés au financement des projets à l’interne, pour booster le développement du Pays ».

De l'avis de M. Doamba, le Burkina Faso étant un pays en voie de développement, a nécessairement besoin d'institutions financières fortes et adaptées au financement des projets et autres programmes de développement ».

A l’en croire, c’est cette vision du chef de l’Etat, son Excellence Roch Marc Christian Kaboré, qui a sous-tendu la création de la Caisse des Dépôts et des Consignations.

DCRP/Primature