Aller au contenu principal

Centre hospitalier régional de Manga : Le Premier ministre encourage les entreprises en charge des travaux

En marge de sa visite dans le Centre-Sud ce samedi 10 octobre 2020, le chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, s'est rendu sur le chantier de construction du Centre hospitalier régional (CHR) de Manga. Objectif, constater l'état d'avancement des travaux dont le taux d'exécution se situe autour de 20%. Sur le site, le Premier ministre a encouragé les différentes entreprises et les a invitées à accélérer le rythme du travail, afin de livrer aux populations de la région, dans les délais, une infrastructure de qualité.

C'est le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, qui avait lui-même lancé le 1er décembre 2019, les travaux de construction du CHR de Manga. En effet, constatant que dans tout le Centre-Sud, il n'y avait aucune structure sanitaire digne de ce nom, les plus hautes autorités de notre pays, avaient jugé nécessaire, de bâtir cette infrastructure, afin d'offrir des soins de qualité aux populations vivant dans les trois provinces que compte la région.

Ce samedi 10 octobre 2020, à la faveur de sa rencontre avec les forces vives de cette région, M. Dabiré est allé constater de visu, l'évolution des travaux sur ce chantier. Malheureusement, à cause de la pluie et de la pandémie du coronavirus qui sévit dans notre pays depuis le mois de mars dernier, le taux d'exécution de cette infrastructure tant attendue, se situe à seulement 20%, pour un délai consommé de 50%.

« Je suis là pour encourager les entrepreneurs à accélérer les travaux, car je sais que le chantier n'est pas bien avancé. Maintenant, nous ne pouvons plus prétexter qu'il y a le coronavirus pour ne pas travailler. Je souhaite que les financements soient disponibles, pour que les entrepreneurs ne souffrent pas de délais de paiement », a déclaré le chef du gouvernement, à l'issue de la visite.

Pour lui, le développement des infrastructures sanitaires fait partie des grandes préoccupations du président du Faso. « Après l'hôpital de Ziniaré que nous avons ouvert il n'y a pas si longtemps, Manga est en train d'avancer et nous avons d'autres hôpitaux en projet. Il faut que l'on avance pour que les populations puissent bénéficier de cadres appropriés pour leur prise en charge sanitaire », a soutenu le Premier ministre.

Romaric Tiemdé, représentant d'un groupement d'entreprises sur le chantier du CHR de Manga, a annoncé qu'ils prendront toutes les dispositions pour accélérer les travaux et rentrer dans le délai de 18 mois prescrit dans le marché. « En plus des travaux de jour, nous allons entreprendre des travaux de nuit pour pouvoir résorber ce retard », a-t-il expliqué.

 

Le CHR de Manga est financé conjointement par le Fonds Saoudien de développement (FSD), le Fonds koweitien pour le développement économique arabe (FKDEA) et l'Etat burkinabè, à hauteur de 14 milliards de francs CFA.

Il est construit sur une superficie de 50 hectares, gracieusement offerte par les populations et comportera 35 infrastructures organisées en trois sections, à savoir : le plateau technique (bloc opératoire, imagerie, laboratoire, banque de sang) ; le plateau médical (urgences médicales et chirurgicales, médecine générale, maternité, pédiatrie, psychiatrie) et la section hospitalisation, avec une capacité d'environ 300 lits.

Par ailleurs, il est prévu au sein du CHR, l'érection de services transversaux, notamment une pharmacie, une structure d'interface facilitant l'interaction entre médecine traditionnelle et moderne, de même que des services annexes tels que la buanderie, la cuisine et des boutiques, pour répondre aux besoins des patients et de leurs accompagnants.

DCRP/Primature