Aller au contenu principal

Forum International Francophone de l’Evaluation : Les organisateurs sollicitent le soutien du Premier ministre

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a accordé ce jeudi 29 août 2019, une audience au Réseau Burkinabè de Suivi Evaluation (RébuSE). A l’issue de leur entrevue avec le Chef du gouvernement, les responsables de cette structure ont dit être venus demander l’accompagnement des plus hautes autorités du Burkina Faso, pour l’organisation du 3e Forum International Francophone de l’Evaluation (FIFE), prévu du 12 au 15 novembre prochain à Ouagadougou.

Le secrétaire général du Réseau Burkinabè de Suivi Evaluation, Jean Stanislas Ouédraogo s’est dit très satisfait, à sa sortie de l’audience que le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré leur a accordée : « Nous sommes venus solliciter le soutien du Chef du gouvernement, pour que cet événement soit une réussite au niveau du Burkina Faso. C’est la troisième édition. Nous souhaitons l’accompagnement des plus hautes autorités de ce pays, ce que son Excellence monsieur le Premier ministre nous a promis », a témoigné M. Ouédraogo.

Selon lui, le RéBuSE a soumis la candidature du Burkina Faso pour l’organisation du Forum International Francophone de l’Evaluation (FIFE), avec l’appui du ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID). Et au regard de la qualité du dossier présenté et de l’engagement des autorités burkinabè pour l’institutionnalisation de l’évaluation, le Burkina Faso a été retenu pour organiser ce Forum.

Jean Stanislas Ouédraogo a expliqué que le FIFE est un évènement international qui se tient tous les deux ans. « Il rassemble à la fois des décideurs politiques et institutionnels du Nord et du Sud et les représentants des Associations nationales d’évaluation ainsi que des praticiens de l’évaluation, des commanditaires, des utilisateurs et des chercheurs venant des quatre coins de l’espace francophone », a-t-il précisé. Par ailleurs, par son contenu et son audience, la rencontre constitue un temps fort dans la promotion de l’évaluation et le développement des pratiques évaluatives comme vecteurs de bonne gouvernance publique.

 

 

 

Cet  évènement, confient ses promoteurs, est une véritable aubaine pour le Burkina Faso, car il permettra aux autorités et aux cadres burkinabè, de s’imprégner des expériences réussies au niveau régional et international. « Au regard de son caractère international, le FIFE contribuera sans aucun doute, à rassurer les partenaires du Burkina Faso par rapport à la situation sécuritaire », a souligné le secrétaire général du RéBuSE.

Le RéBuSE a été créé en 2006. Il contribue au développement d’une culture de l’évaluation des politiques publiques au Burkina Faso, à travers le développement des capacités individuelles et institutionnelles en évaluation, le plaidoyer auprès des décideurs publics et la mise en réseau des acteurs de l’offre et de la demande en évaluation. Le réseau contribue également à l’avancement de cette cause au niveau internationale, en participant aux activités de la Communauté Globale de l'Évaluation, notamment au sein du Réseau Francophone de l’Evaluation (RFE) dont il est l’un des membres fondateurs. Par ailleurs, le RéBuSE a apporté son appui à la création du Réseau Parlementaire de l’Evaluation des politiques publiques du Burkina.

DCI/PM