Aller au contenu principal

Situation sécuritaire au Burkina Faso : Une délégation de l’AMBF échange avec le Premier ministre

Le Premier ministre a reçu ce jeudi 22 août 2019 en fin de matinée, une délégation de l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) conduite par son président, Armand Pierre Béouindé. Il a été question au cours de cette audience, d’échanger avec Christophe Joseph Marie Dabiré, sur la situation sécuritaire que vit notre pays, de l’agenda de l’AMBF et des mutations à venir au sein de cette association.

Pendant plus d’une heure d’horloge, la délégation de l’Association des municipalités du Burkina Faso a échangé avec le Chef du Gouvernement Christophe Joseph Marie Dabiré. Pour le Président de l’Association Armand Pierre Béouindé, les échanges ont porté « sur les questions de l’heure, notamment la question sécuritaire, le rôle des élus locaux » dans cette situation ». Pour ce qui est du rôle des élus locaux, l’AMBF estime que ces derniers doivent « être des relais avec des informations qui peuvent être prises en compte dans la sécurisation des différentes zones » du pays. Aussi, la délégation a-t-elle « prêté une oreille attentive aux orientations qui ont été données par le Premier ministre, afin de rassurer les populations, surtout en ces moments très difficiles ».

L’AMBF est la structure faitière qui regroupe toutes les municipalités du Burkina Faso. Cadre fédérateur, elle sert aussi d’interface avec le Gouvernement. C’est ainsi qu’au cours de l’audience de ce jour dira le bourgmestre de la capitale, « l’Association a informé le Premier ministre du fonctionnement et des mutations à venir au sein de l’AMBF » ainsi que son agenda à court et moyen termes.

A la sortie de cette rencontre qu’elle a jugée utile, l’AMBF s’est dite satisfaite des échanges avec le Chef du Gouvernement. 

DCI/PM