Gouvernement du Burkina Faso

Ministère des Infrastructures et du Désenclavement : Jean Bertin Ouédraogo désormais aux commandes

samedi 30 avril 2011.

 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement sortant, Seydou Kaboré, a cédé dans la matinée du mardi 26 avril 2011 à Ouagadougou, son fauteuil à son successeur, Jean Bertin Ouédraogo nommé le 21 avril dernier.

C’est l’ex-Secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Yacouba Barry, par ailleurs nommé ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, qui a procédé à la passation de service entre le nouveau chef entrant du ministère des Infrastructures et du Désenclavement, Jean Bertin Ouédraogo, et l’ancien, Seydou Kaboré.

Cette cérémonie s’est déroulée mardi 26 avril 2011 à Ouagadougou en présence des collaborateurs du ministère.

Avant la signature des documents, l’ancien ministre Seydou Kaboré, à la tête du département des Infrastructures depuis 2008, a souhaité la bienvenue au ministre Ouédraogo et exhorté les collaborateurs et tout le personnel du département à soutenir son successeur pour la réussite de ses missions afin d’engranger des acquis comme par le passé.

"Grâce à mes collaborateurs, j’ai appris à connaître la stratégie du transport. Ma volonté a toujours été de servir. Je quitte à présent le ministère avec plein d’expériences dans le domaine des infrastructures et du désenclavement et je ne doute pas des compétences de celui qui vient de prendre la relève", a noté Seydou Kaboré.

Le nouveau ministre, quant à lui, a réitéré sa reconnaissance et sa gratitude au Président Blaise Compaoré, pour avoir placé cette confiance inestimable en lui.

Il a souligné que cette confiance est d’autant plus significative que le Burkina Faso est engagé dans une dynamique de croissance accélérée et de développement durable qui nécessite la quête permanente d’une paix sociale, l’approfondissement de la démocratie et la restauration de l’image de marque du pays.

En outre, le ministre entrant Jean Bertin Ouédraogo est conscient des tâches qui l’attendent dans le secteur des infrastructures. La priorité étant d’assurer la continuité de toutes les actions déjà menées par son prédécesseur et d’esquisser des bases de développement à l’échelon national.

"Nous sommes un pays de transit, un pays carrefour au cœur de l’Afrique de l’Ouest et il serait important que nous développions davantage le réseau de transport urbain et conforter tous les travaux du bitumage dans les grandes villes, particulièrement à Bobo-Dioulasso et à Ouagadougou", a-t-il précisé.

M. Ouédraogo a salué les efforts du ministre sortant et souhaité une franche collaboration et l’abnégation de tous, afin de faire de son nouveau ministère un réel et fort soutien à l’édification d’une économie prospère et solide.

Afsétou SAWADOGO

Sidwaya




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551