Gouvernement du Burkina Faso

Ministère des Ressources animales : Sékou Bâ passe la main à Jérémie Ouédraogo

samedi 30 avril 2011.

 

Nommé le 21 avril dernier, le nouveau ministre des Ressources animales, Jérémie Ouédraogo, a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions le mardi 26 avril 2011 par l’ancien Secrétaire général du gouvernement, Yacouba Barry.

Signature de documents, mots de félicitations et d’encouragements... le ministre sortant, Sékou Bâ, passe ainsi les charges à son successeur Jérémie Ouédraogo, nouveau ministre des Ressources animales. C’était le mardi 26 avril 2011 en présence de nombreux collaborateurs. Sékou Bâ a remercié l’ensemble du personnel pour l’accompagnement qu’il lui a réservé durant ces quatre années de collaboration en mettant à sa disposition leurs compétences techniques et leur dévouement inconditionnel. Aussi, aux acteurs privés et aux partenaires techniques et financiers, il a adressé un grand merci pour leur soutien permanent et précieux à la réussite et au rayonnement des actions du département.

Au plan des actions menées, le ministre sortant a relevé des résultats positifs. "Mais beaucoup reste à faire, toujours est-il que la perfection n’est pas de ce monde et l’être humain n’échappe pas à cette loi de la nature", a-t-il soutenu. Ainsi, il a invité le personnel du département à accorder à son successeur, dévouement, sincérité et loyauté dans le travail car, c’est à ce prix qu’ils verront les fruits de l’arbre qu’ils ont planté. Restant ouvert et disponible pour la croissance et le rayonnement du secteur de l’élevage, Sékou Bâ a positivé : "c’est un sentiment de sérénité et de confiance qui m’anime au regard du principe de continuité de l’administration publique et aussi des qualités humaines et professionnelles de mon successeur qui saura apporter sa pierre à notre édifice commun".

Avec beaucoup d’émotions, le ministre entrant, Jérémie Ouédraogo a, non seulement remercié les hautes autorités du pays pour la confiance placé en lui, mais aussi salué son prédécesseur pour ses qualités professionnelles. Il lui a souhaité plein succès dans sa future tâche tout en lui laissant ouvertes les portes du ministère. Pour parachever les actions de son prédécesseur, le ministre Ouédraogo estime qu’il faut des ressources nécessaires pour développer les capacités des acteurs et pouvoir faire des ressources animales un produit d’exportation qui a une valeur ajoutée et non une exportation des ressources brutes.

Ainsi, ses missions seront axées sur le développement et l’amélioration du secteur des ressources animales "car avec l’agriculture, l’élevage constitue aujourd’hui ce que nous pourrions appeler notre "pétrole", a soutenu Jérémie Ouédraogo.

Simplice HIEN et Assita BARO (Stagiaire)

Sidwaya




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551