Gouvernement du Burkina Faso

IIIème réunion des ministres de la défense de la CEN-SAD

lundi 27 avril 2009.

 

Le Premier Ministre Tertius ZONGO a présidé le 24 avril 2009, la cérémonie marquant la 3ème réunion des ministres de la défense des Etats membres de la CEN-SAD. Deux jours ont été consacrés par les ministres pour réfléchir sur l’architecture africaine de la paix et la coopération militaire dans l’espace CEN-SAD. La présente session s’est tenue sous le thème : “la coopération militaire en matière de déminage d’engins explosifs et les manœuvres militaires conjointes“.

Cette session ministérielle fait suite à la rencontre préparatoire des experts qui s’est tenue le 23 avril dernier. Le ministre de la défense burkinabè monsieur Yéro BOLY a pour se faire, féliciter les experts pour la qualité de leurs propositions et recommandations et s’est dit convaincu que des échanges au niveau ministériel, sortiront des délibérations réalistes et hardies sur les questions débattues.

L’un des objectifs majeurs de la CEN-SAD est de bâtir un espace de paix et de sécurité pour un développement harmonieux et durable de ses membres. Les thèmes de la réunion reflètent donc les préoccupations des Etats membres, dans un contexte où en Afrique, les crises et les conflits latents mettent constamment la paix et la sécurité en danger. Pour le ministre burkinabè de la défense, les participants devront au sortir de cette rencontre, être des vecteurs pour faire connaître et partager les conclusions et engagements dans tous les Etats membres.

Le Secrétaire Général de la communauté monsieur Mohamed Al Madani Al AZARI, s’est réjouit de la priorité accordée aux questions de paix et de sécurité par les leaders et chefs d’Etats de la CEN-SAD preuve qu’ils veulent faire de leur communauté un instrument actif et efficace de promotion de la paix et de la sécurité. Pour lui, il s’agit aujourd’hui de créer les conditions d’une articulation fonctionnelle entre les armées et les forces de sécurité de nos pays comme sont en train de le faire en Occident les plus grandes puissances militaires dans le cadre de l’OTAN. Il a exhorté la conférence des ministres de la défense à se pencher sur les questions de la lutte coordonnée contre la circulation illicite des armes, des drogues, des mines terrestres ; de l’organisation effective des manœuvres militaires CEN-SAD notamment. Le drame serait de « sous traiter notre défense, notre sécurité et nous en remettre à d’autres ».­­­ Ce serait alors perdre insidieusement la souveraineté de la sous région car des armées extra africaines viendront avec des mandats unilatéraux et des agendas inavouables s’installer dans l’immensité du SAHARA attirant ainsi des groupes terroristes voulant en découdre.

Le premier Ministre Tertius ZONGO a fait dans son allocution d’ouverture des travaux, la corrélation entre le besoin d’intégration impliquant la libre circulation des personnes et des biens et le besoin de sécurité de l’espace CEN-SAD. L’insécurité qui règne dans la bande Sahélo-Saharienne et qui menace l’intégrité et la stabilité de nos Etats doit être impérativement éradiquée a soutenu le Premier Ministre Tertius ZONGO. Il a assuré les conférenciers « de la grande attention que les chefs d’Etats accorderons aux recommandations des travaux, dans la perspective de doter les Etats des meilleurs stratégies de défense commune et de sécurisation de l’espace communautaire ».




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551