Gouvernement du Burkina Faso

CASEM du ministère de la Culture, du Tourisme et de la Communication : La culture du résultat, une préoccupation permanente

mardi 16 février 2010.

 

Le Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) du ministère de la Culture, du Tourisme et de la Communication s’est tenu, le 16 février 2010. Directeurs centraux, régionaux, chefs de services du département se sont retrouvés dans la salle de conférences de Joly hôtel à Ouaga 2000 pour des échanges sur leurs missions, sous la présidence du ministre Philippe Savadogo.

2010, année de grands défis. C’est le signe sous lequel Philippe Savadogo a placé les travaux de ce premier CASEM de son département. « Nous aurons la responsabilité de la mise en œuvre des plans d’action des politiques sectorielles de notre département et l’organisation de l’événementiel du cinquantenaire de l’indépendance de notre pays », a expliqué le ministre. Placé sous le thème bien à propos de « la culture des résultats », le CASEM a eu pour centre d’intérêt, l’examen et l’adoption du rapport du dernier CASEM, tenu le 23 décembre dernier, l’examen et l’adoption du programme de l’année 2010.

Les allocutions, de l’ouverture à la clôture, ont été marquées de la satisfaction du premier responsable du département qui s’est félicité de l’atteinte des objectifs fixés en 2009, « malgré une conjoncture financière difficile ».

Pour escompter le même satisfécit, les activités innovantes des différents segments du ministère ont été exposées et parfois discutées afin que les acquis déjà engrangés engagent les acteurs à toujours aller de l’avant dans la quête de l’excellence. Exposé minutieux qui a permis, au sortir des travaux, d’avoir un aperçu plus clair du programme de l’année 2010 particulièrement imprégné de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance.

L’on sait déjà par exemple que la cérémonie officielle de lancement des activités du cinquantenaire aura lieu les 12, 13 et 14 mars prochains à Bobo-Dioulasso. Celle-ci sera marquée par les poses des premières pierres du monument du Cinquantenaire et de l’hôtel administratif.

Dans le cadre de ce lancement, la ville de Sya abritera également une conférence inaugurale du cinquantenaire de la nation, avec plusieurs panels dont les cinq principaux thèmes se déclinent ainsi : "Le territoire de la Haute Volta de 1919 à 1959" ; "L’indépendance de la 1ère République à la 3e République" ; "L’Etat d’exception de 1982 à l’avènement du Front populaire" ; "Vers l’Etat de droit, le retour à la vie constitutionnelle" et enfin "L’ancrage de la démocratie".

Ces moments solennels seront rythmés par de nombreuses autres activités festives telles que le défilé des masques des différentes régions, un cross populaire, un djandjoba, des concerts animés par des chansons des années 50...

Tenu à l’image d’une concertation autour des objectifs que tous les acteurs du département doivent œuvrer à atteindre, ce CASEM s’est donné des allures de répétions d’un mouvement d’ensemble avant l’heure, pour « que chacun de nous perçoive clairement le rôle qu’il doit jouer dans la réalisation de ce projet ». Il faut indiquer aussi que le CASEM a offert un cadre à Philippe Savadogo pour aborder un sujet d’importance.

La gestion des sites touristiques, la responsabilisation et l’implication du secteur privé pour permettre au secteur du tourisme de renforcer sa contribution à la création des richesses. Question phare largement abordée au cours de la rencontre : que l’accès à l’information et à la communication soit une réalité sur l’ensemble du territoire national tant pour favoriser l’ancrage de la démocratie que pour promouvoir le développement dans tous les secteurs.

Autant que les participants au CASEM, les premiers responsables du MCTC ont clôturé leurs échanges avec la satisfaction de tenir la feuille de route (programme d’activités) 2010 du département. Les exposés des différents directeurs généraux, comme la lecture du rapport de synthèse, ont d’ailleurs laissé percevoir de bonnes avancées dans la mise en œuvre de ces missions.

A la fin des travaux, le ministre Philippe Savadogo a remercié tous les participants pour les résultats auxquels le conseil est parvenu. Il a exhorté chacun à un engagement sans faille sur tous les chantiers à mettre en œuvre.

Hortense ZIDA




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551