Gouvernement du Burkina Faso

Conférence sur la rationalisation su système de rémunération des agents public de l’Etat : le chef du Gouvernement face à la presse

mardi 12 juin 2018.

 

Le Chef du Gouvernement Paul Kaba THIEBA a animé ce jour 11 juin 2018, une conférence en prélude à la tenue demain 12 juin, de la conférence des forces vives de la nation sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat. Pour le Premier Ministre, c’est la première fois que les plus hautes autorités décident « de faire un arrêt pour en faire une introspection poussée sur l’avenir de notre fonction publique, conformément à la volonté du chef de l’Etat dans son message de fin d’année, de trouver une solution définitive et durable aux revendications sociales des travailleurs qui, au fil des mois sont en train de saper les fondamentaux de notre Etat et de notre vivre ensemble ».

Le 12 juin s’ouvre à Ouagadougou, les travaux de la conférence des forces vives de la nation sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat. Cette conférence tant attendu devrait réunir autour d’une même table des représentants des organisations syndicales, des notabilités coutumières et religieuses, des organisations de la société civile et bien d’autres personnes ressources encore. Tous ensemble, ils vont échanger autour d’un document consensuel dans le but de rechercher et d’« aboutir à une refondation de notre contrat social avec les travailleurs de la fonction publique, une refondation basée sur les principes d’équité, de soutenabilité budgétaire et de solidarité nationale ».

Après lecture de sa déclaration liminaire, le Premier Ministre s’est prêté aux questions des hommes et femmes de média qui ont massivement fait le déplacement car le sujet à l’ordre du jour en valait la peine.

Certains syndicats notamment le collectif CGTB ne veulent pas participer à la rencontre. Le Premier Ministre dira que « la politique de son gouvernement est basée sur le dialogue social …. et le président du Faso est viscéralement attaché au dialogue social ». Les portes de la rencontre restent ouvertes à ces organisations syndicales soucieuses de l’avenir de la fonction publique burkinabè.

Paul Kaba Thiéba a invité toutes les forces vives à une participation active aux travaux, pour l’élaboration de ce nouveau contrat et pour l’avenir de notre fonction publique. Toujours est-il que le secrétariat technique a reçu des contributions enrichissantes des composantes qui ont participé à l’élaboration d’un document consensuel de base qui servira pour les travaux en atelier.

DCI/PM




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551