Gouvernement du Burkina Faso

Association « Sourou Nafa : « Notre développement passera par notre capacité à nous unir »

lundi 16 avril 2018.

 

Sous le patronage de son Excellence, Monsieur Paul Kaba Thièba, l’Association pour le développement du « Sourou NAFA », a organisé un forum sur la problématique du développement des provinces du Sourou et du Nayala, les 13, 14 et 15 avril 2017, dans la salle polyvalente de Tougan. Les filles et fils de ces provinces, à travers cette activité, entendent désormais se donner la main pour le « décollage » socio-économique de leurs localités d’origines.

« Bienvenue à toutes et tous », lance le chef de terre de Tougan Adama Drabo, à l’endroit des convives de marque et des ressortissants, dans son mot de bienvenu, à la cérémonie d’ouverture officielle du forum sur la problématique du développement socio-économique des provinces du Sourou et du Nayala. A l’en croire, c’est après un diagnostic sérieux des maux qui entravent le développement de ces provinces, dans la région de la boucle du Mouhoun, que ce forum a été organisé à Tougan.

« Pour la première fois, les filles et les fils des provinces du Sourou et du Nayala ont décidé de se retrouver à la « maison » pour discuter de la problématique de développement de leur entité territoriale », a déclaré le président de l’association « Sourou Nafa » Souleymane Zerbo, devant un parterre d’invités et des ressortissants des provinces concernées. Les activités du forum, qui se sont déroulées sur 72 heures, les 13, 14 et 15 avril 2018 avaient pour thème, « Stratégies et modes de contribution des ressortissants au développement socio-économique des provinces du Sourou et du Nayala ». Pour le président de l’association organisatrice, ce thème revêt une importance à plus d’un titre.

Dans un premier temps, il a estimé que le thème interpelle chaque fille et chaque fils des localités ci-dessus mentionnées face à sa responsabilité en termes d’apport. « Nous allons nous parler franchement afin de mieux nous organiser pour aller à notre développement. Personne ne viendra le faire à notre place et la mobilisation de ce jour nous rassure » a confié un cadre de la province du Nayala, venu de Ouagadougou et qui a requis l’anonymat. « Je suis particulièrement heureux de prendre la parole en tant que fils et ressortissant de la zone et patron de ce forum, pour m’adresser à l’ensemble des forces vives de ces deux provinces sur des questions spécifiques de développement », a relevé dans son allocution, le représentant du premier ministre empêché à cette activité, le ministre en charge de l’habitat, Dieudonné Maurice BONANET qui a livré le discours du patron de la cérémonie.

Et de poursuivre « J’encourage et salue l’initiative au nom de mon gouvernement ainsi qu’à mon nom personnel, l’association organisatrice ainsi que toutes les associations qui ont bien voulu poser la problématique du développement du Sourou et du Nayala sur la table des débats ». Selon le représentant de Paul Kaba THIEBA, la recherche du bien-être des populations et la lutte contre la pauvreté sur toutes ses formes, constituent une préoccupation majeure pour le gouvernement du Burkina Faso.

L’autre point fort du discours du patron de la cérémonie représenté, a été l’appel à l’union sacrée des filles et fils des deux régions. « J’invite par ailleurs mes frères et
sœurs des deux provinces, résidants ou non, à l’intérieur ou à l’extérieur, à cultiver la tolérance, l’entraide et l’union. Je vous exhorte à vous organiser davantage, au-delà de vos divergences politiques et religieuses afin d’atteindre les effets escomptés du développement que nous voulons et souhaitons tant »
, a-t-il soutenu. « Notre développement passera par notre capacité à nous unir », a-t-il insisté.

Les populations du Sourou et du Nayala ont été remerciées par le ministre Dieudonné Maurice BONANET et son homologue en charge des ressources animales Soumanogo KOUTOU, dépêchés par son excellence pour la circonstance, pour leur soutien indéfectible aux actions de développement du Burkina Faso, entreprises par le gouvernement. Au cours de ces trois jours de réflexion sur le développement des provinces du Sourou et du Nayala, des dons de vivres et des produits de grande consommation et autres ont été remis par les membres de cette union aux Centres médicaux avec antenne chirurgicale de Toma et de Tougan. En rappel, l’association « Sourou Nafa » a vu le jour, en juin 2007.
DCI/PM




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551