Gouvernement du Burkina Faso

Développement des pôles de croissance : Un projet de Stratégie nationale de promotion adopté pour dynamiser l’économie nationale

dimanche 18 février 2018.

 

La seconde session de l’année 2017 du Comité national de pilotage des pôles de croissance (CNPPC) s’est déroulée le vendredi 16 février 2018 à Niassan, une localité située à 42 kilomètres de Tougan, dans la province du Sourou. Cette session présidée par le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA était placée sur le thème : « Doter le Burkina Faso d’une Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance pour optimiser la contribution des pôles de croissance et de compétitivité à l’édification d’une économie nationale dynamique, compétitive et intégrée ».

Le processus de développement des pôles de croissance engagé au Burkina Faso en vue de transformer structurellement l’économie nationale a pris de la lenteur, ces dernières années.

Selon le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, ce ralentissement, loin d’être la résultante d’un manque d’engagement des différentes parties prenantes du processus, s’explique sans doute par un manque de cadre cohérent fixant des orientations stratégiques claires.
C’est pour corriger cette donne que le seconde session de l’année 2017 du Comité national de pilotage des pôles de croissance (CNPPC) s’est penchée sur le thème : « Doter le Burkina Faso d’une Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance pour optimiser la contribution des pôles de croissance et de compétitivité à l’édification d’une économie nationale dynamique, compétitive et intégrée ».

Il s’est agi, pour les participants à cette importante rencontre, de présenter l’état de mise en œuvre des résolutions et des recommandations de la première session 2017 du CNPPC, d’examiner et d’adopter la Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance.

En un mot, les membres statutaires comité de pilotage avaient pour tâche, de mener une réflexion sur la consolidation des acquis et formuler des orientations nécessaires pour faire des pôles de croissance et de compétitivité un pilier de la croissance et de la construction d’une économie burkinabè dynamique, compétitive, durable et créatrice d’emplois.

Cette journée de travail a permis de franchir une nouvelle étape dans l’accélération du processus de développement des pôles de croissance au Burkina Faso, avec la prise d’importantes résolutions et recommandations et surtout l’adoption du projet de la Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance.

Le Chef du Gouvernement après s’être réjoui des résultats atteints par cette instance d’orientations pour la promotion des pôles de croissance a ajouté que « le projet de la Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance est un document qui sera soumis d’abord, dans un premier temps, à la Commission nationale de planification et de développement et, ensuite au Conseil des ministres pour adoption. Ce document sera le lieu de décliner les grandes orientations du Gouvernement en matière de promotion des pôles de croissance ».

Puis, il a fait remarquer que « ce document permettra d’insuffler une nouvelle dynamique, un élan nouveau au processus de mise en œuvre de cette nouvelle approche de développement fondée sur la prise en compte des richesses territoriales qui existent dans notre pays et qui sont insuffisamment exploitées ».

Avec la promesse que le Gouvernement ne ménagera aucun effort dans la mise en œuvre de ces grandes orientations, Paul Kaba THIEBA a insisté sur le fait que « l’heure est maintenant à l’action, à la mise en œuvre de cette nouvelle stratégie, sous réserve de son approbation par le Conseil des ministres ».

A son avis, les pôles de croissance occupent actuellement une place de choix dans le dispositif institutionnel de planification du développement du Burkina Faso, en ce sens qu’en plus d’être un instrument de mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES), ils doivent contribuer à l’économie nationale, à travers une augmentation de leur part dans le Produit intérieur brut (PIB) et la création d’emplois locaux.

Le processus d’élaboration du document été participatif

Par ailleurs, Paul Kaba THIEBA, a fait savoir que le processus d’élaboration de la Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance, démarré en 2015 avec l’accompagnement de la Banque mondiale et achevé en 2016 par le dépôt de l’extrant livré par les consultants, a connu la participation de l’ensemble des acteurs concernés par la mise en œuvre des pôles de croissance à savoir les partenaires techniques et financiers, la société civile, les municipalités, les régions, le Gouvernement, etc.

En sus, il a déclaré que la disponibilité d’un tel référentiel constitue une avancée qui va permettre d’accélérer la construction des pôles de croissance au Burkina Faso. Car dit-il, des résultats sont attendus à l’issue de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance, notamment le renforcement de la compétitivité des territoires, du développement des chaines de valeurs des secteurs porteurs de croissance, de la maitrise et de la labellisation de la qualité des produits, de celui des paquets technologiques et de la généralisation des technologies numériques…
« De même, la mise en œuvre de la Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance va permettre la promotion d’un modèle économique compétitif et la dynamisation des initiatives locales et régionales », a-t-il affirmé.

Et le Premier ministre de soutenir que « l’atteinte de ces résultats nécessite une implication rigoureuse et patriotique de tout un chacun, à quelque niveau que ce soit, afin de booster le développement du Burkina Faso et de relever les défis qui se présentent au pays ».
DCI/PM




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551