Gouvernement du Burkina Faso

Coopération bilatérale : Un programme belge de 25 milliards de F CFA pour financer plusieurs secteurs socio-économiques

mercredi 22 novembre 2017.

 

Le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, a reçu en audience, le 21 novembre 2017, une délégation belge conduite par Guy Rayée, Directeur général adjoint de la coopération au développement et de l’aide humanitaire du Royaume de Belgique. Les échanges ont porté sur un accord de partenariat en vue du financement d’un programme quinquennal d’un montant d’environ 25 milliards de francs CFA et sur la situation socioéconomique du Burkina Faso.

La Belgique reprend sa coopération dans les secteurs clés de développement au Burkina Faso, après une trêve d’une dizaine d’année.
En effet, la commission mixte de coopération Burkina Faso-Belgique s’est tenue, le 21 novembre 2017, à Ouagadougou. Elle a débouché sur la signature d’un accord de partenariat en vue du financement d’un programme quinquennal d’un montant d’environ 25 milliards de francs CFA. Ledit programme qui couvre cinq (5) ans (2018-2022) prend en compte plusieurs secteurs socio-économiques, en vue de contribuer au développement du Burkina Faso.

« La Belgique qui est un partenaire de développement du Burkina Faso depuis 20 ans, avait suspendu en 2003 sa coopération pour des raisons politique », a expliqué Monsieur Guy Rayée, Directeur général adjoint de la coopération au développement et de l’aide humanitaire du Royaume de Belgique.

« Le programme que nous avons signé va se concentrer dans la région du Centre-Est du Burkina et comportera plusieurs volets. Un volet secteur privé entrepreneuriat, avec renforcement de capacité, un volet santé reproductive, un volet sécurité avec la police de proximité et enfin un volet transversal de formation » a souligné le chef de la délégation.

La mise en œuvre couvrira la zone du Centre-Est et aura plusieurs volets : d’abord le bouquet secteur privé, entrepreneuriat, renforcement de capacités ; ensuite la santé reproductive ; après la sécurité avec la police de proximité ; enfin le volet transversal de la formation.

« C’est un programme qui s’ajoute à un programme de démarrage annoncé il y a environ deux ans, d’un montant d’environ dix milliards de francs CFA », a précisé Guy Rayée.

La délégation belge a également échangé sur la vision et les priorités du Gouvernement pour impulser le développement du Burkina Faso.
« Le Chef du Gouvernement nous a expliqué les priorités du pays et sa vision pour le développement du Burkina Faso », a-t-il soutenu.

DCI/PM




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551