Gouvernement du Burkina Faso

Mise en œuvre du PNDES : La Société générale promet « un financement actif »

lundi 20 novembre 2017.

 

Le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, a accordé une audience au Directeur général Afrique de la Société générale, Ahmed El YACOUBI, le lundi 20 novembre 2017. Lors de cet entretien qui s’inscrit dans le cadre des relations bilatérales entre l’institution bancaire et le Gouvernement burkinabè, le groupe Société générale a promis d’accompagner la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) « de manière très active ».

« En tant que l’une des banques les plus importantes du Burkina Faso, le groupe Société générale va accompagner la mise en œuvre du PNDES de manière très active. Nous répondons à un certain nombre d’appels d’offres et nous finançons un certain nombre de projets inscrits dans le PNDES ».

Cette profession de foi a été prononcée par le Directeur général Afrique de la Société générale, Ahmed El YACOUBI, à l’issue de l’audience qu’il a eu avec le Premier ministre, Paul Kaba THIEABA, le lundi 20 novembre 2017.
Même si pour l’instant les investissements qui s’inscrivent dans le cadre de cet accompagnement ne sont pas chiffrés, il a indiqué que « l’enveloppe allouée sera sans limite ».

« Aujourd’hui, dans la région de l’UEMOA, nous pouvons aussi mobiliser de la ressource dans nos filiales notamment en Côte d’Ivoire et au Sénégal », a-t-il expliqué.


M. YACOUBI a également mis à profit cet entretien pour renouveler, au Chef du Gouvernement, l’engagement du groupe Société générale à continuer de poursuivre son développement au Burkina Faso, à travers la collecte des ressources pour financer l’économie nationale et l’ouverture d’agences au Burkina Faso.

« A l’heure actuelle, nous sommes à 22 agences au Burkina Faso et nous comptons arriver à 25 en 2018. Nous allons répondre à l’ensemble des appels d’offres et des demandes que le Gouvernement burkinabè aura l’honneur de nous adresser », a soutenu le Directeur général Afrique de la Société générale.

Un autre point qui a motivé la gratitude du groupe de la Société générale à l’endroit du Gouvernement burkinabè est le mandat qui a été donné à la banque pour une émission obligataire qui, comme l’a signalé M. YACOUBI, aura lieu bientôt.

DCI/PM




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551