Gouvernement du Burkina Faso

Opérationnalisation du PNDES : La BOAD réitère sa promesse de financement de 300 milliards de F CFA

mardi 7 novembre 2017.

 

Le Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), Christian ADOVELANDE, a été reçu en audience par le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, le lundi 06 novembre 2017. En visite de travail au Burkina Faso, celui-ci a échangé avec le Chef du Gouvernement sur l’état de la coopération entre la banque et le Burkina Faso. Il ressort des échanges que la BOAD va tenir sa promesse de financement de 300 milliards de F CFA du Plan national de développement économique et social (PNDES) annoncée lors de la conférence de Paris de décembre 2016.

Sur 300 milliards de F CFA promise par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), environ 60 milliards a déjà été débloqué pour la mise en œuvre de certains projets structurants inscrits dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES).
C’est ce qui est ressorti des échanges entre le président de la BOAD, Christian ADOVELANDE et le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA. Il a rassuré que le montant restant sera débloqué au fur et à mesure que les projets identifiés vont arrivés à maturité.

« Nous avons échangé sur les conditions pour que très rapidement nous puissions apporter les financements sur les autres projets. J’ai rassuré la partie burkinabè que nos engagements seront tenus », a insisté le président de la BOAD, à sa sortie d’audience. D’ores et déjà, il a cité plusieurs accords qui ont été signés plus tôt dans la matinée avec la ministre de l’Economie des finances et du Développement, Hadizatou Rosine COULIBALY, et dont compte rendu a été fait au Premier ministre.


Il s’agit des projets prioritaires du PNDES, notamment dans le domaine des infrastructures routières où 30 milliards de F CFA ont été mis à la disposition du Gouvernement pour la réhabilitation de certains tronçons notamment la nationale 22 et la Nationale 14, et des voiries urbaines de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso.
Un autre accord concerne le domaine énergétique pour l’amélioration du réseau interconnecté d’un montant de 9,5 milliards de F CFA.
Dans le domaine de l’eau, un accord a été signé pour engager des études pour la réalisation de 3 barrages sur le cours d’eau nommé la Faga et l’aménagement de 600 hectares.

C’est donc dire que la coopération entre le Burkina Faso et la BOAD est au beau fixe et que la machine est belle et bien en marche pour la mobilisation des ressources pour le financement des projets structurants du PNDES.
En dehors de l’appui que l’institution financière compte apporter au Burkina Faso, Christian ADOVELANDE a saisi cette occasion pour discuter avec le Chef du Gouvernement sur l’évolution des activités de la BOAD.
Pour lui, les activités de la banque, ces quatre dernières années, se situent à un niveau de 400 milliards de F CFA par an.

Aussi, a-t-il signalé, la BOAD lève des fonds depuis quatre ans, sur le marché international et près de 1600 milliards de F CFA ont été mobilisées ces dernières années, dont 50% sur le marché international.
A en croire Christian ADEVELANDE, la BOAD est très bien équilibrée avec une solvabilité confortable, ce qui, selon lui, est la preuve de sa vocation internationale.

DCI/PM




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551