Gouvernement du Burkina Faso

Offre énergétique au Burkina Faso : Le fonds Africa 50 veut financer la construction d’une centrale thermique

jeudi 26 octobre 2017.

 

Africa 50 est un fonds dédié aux infrastructures sur le continent et détenu par 25 pays africains dont le Burkina Faso. Le Président-directeur général (PDG) de Africa 50, Alain EBOBISSE, a été reçu en audience par le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, le lundi 23 octobre 2017. Le financement du projet de construction d’une centrale thermique de 100 mégawatts à Ouaga-Est, non loin du site de l’Université Ouaga II, était l’un des sujets d’échanges entre les deux personnalités.




« J’ai été reçu par le Premier ministre pour discuter de la coopération entre le Gouvernement du Burkina Faso et Africa 50 (...) Nous avons des capitaux que nous souhaitons investir au Burkina Faso dans des projets afin d’accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre d’infrastructures dans les meilleurs délais. Nos échanges ont porté sur les secteurs de l’énergie, des transports et des infrastructures », a soutenu Alain EBOBISSE, à l’issue des échanges avec le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA.

Et le principal sujet d’échanges entre les deux personnalités a porté spécifiquement sur le financement du projet de construction d’une centrale thermique de 100 mégawatts à Ouaga-Est, non loin du site de l’Université Ouaga II.
Sur ce sujet, le PDG du fonds a insisté sur le fait qu’il faille « aller le plus vite possible » dans la réalisation des projets, conformément à la volonté du Chef du
« J’ai dit à mes équipes et collaborateurs de mettre en œuvre les projets dans les meilleurs délais parce que nous sommes conscients que les infrastructures sont nécessaires et importantes pour soutenir l’économie de ce pays et pour les populations », a assuré M. Alain EBOBISSE.
A écouter le ministre de l’Energie, Pr. Alfa Oumar DISSA, « les perspectives sont bonnes » au niveau du projet de réalisation d’une centrale thermique de 100 mégawatts à Ouaga-Est.

« Pour cette centrale thermique, au départ, six entreprises avaient été pré-qualifiées. Trois autres l’ont été par la suite. Les négociations ont eu lieu la semaine dernière pour retenir l’entreprise adjudicataire. Une fois que cette entreprise est connue, la question du financement est sur la table. Nous pensons pouvoir discuter avec Africa 50 pour pouvoir mobiliser d’autres sponsors et prêteurs afin de réaliser la centrale thermique », a-t-il précisé.

Africa 50 est un fonds qui soutient des projets d’infrastructures dans des pays actionnaires. Ce fonds opère via un processus qui combine la sélection de projets avec un impact évident sur le développement et une approche de gestion commerciale qui attire les investisseurs privés.
Le fonds est détenu par 25 pays africains dont le Burkina Faso, la Banque africaine de développement (BAD) et deux banques centrales africaines. La BAD en est l’actionnaire majoritaire.

DCI/PM




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551