Gouvernement du Burkina Faso

Centre national pour la coordination de la réponse aux risques sécuritaires : Le Secrétaire permanent, Dieudonné OUATTARA, installé dans ses fonctions

vendredi 15 septembre 2017.

 

Le Secrétaire général du Premier ministère, Bamory OUATTARA, a installé le commissaire divisionnaire de police, Dieudonné OUATTARA, dans ses fonctions de Secrétaire permanent du Centre national pour la coordination de la réponse aux risques sécuritaires, le vendredi 15 septembre 2017. Structure de veille, d’alerte, d’analyse et de réponses, le centre œuvre, entre autres, à la prévention à temps et la résolution rapide des conflits et propose au Gouvernement toutes réponses subséquentes à l’analyse effectuée.

Nommé par décret pris en Conseil des ministres en sa séance du mercredi 6 juin 2017, le commissaire divisionnaire de police, Dieudonné OUATTARA, a été installé dans ses fonctions de Secrétaire permanent du Centre national pour la coordination de la réponse aux risques sécuritaires, le vendredi 15 septembre 2017. 

Selon le Secrétaire général du Premier ministère, Bamory OUATTARA, qui a présidé la cérémonie d’installation, le Centre national pour la coordination de la réponse aux risques sécuritaires est un nouveau mécanisme qui a pour missions de lutter contre les trafics de drogues, d’armes et de munitions, de menaces liées aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles.

Ledit centre, à son avis, a aussi pour ambitions de recueillir les informations et les données sur les menaces à la bonne gouvernance, à la sécurité et à la paix au Burkina Faso, d’alerter le Gouvernement sur les menaces potentielles et de lui suggérer les réponses adaptées.

A cet effet, M. Bamory OUATTARA a fait savoir que le Centre national pour la coordination de la réponse aux risques sécuritaires suit l’évolution de plusieurs questions notamment le terrorisme, la criminalité organisée transfrontalière, le trafic d’êtres humains, les menaces liées à l’organisation d’élections et la gestion des crises pré-électorales et postélectorales.

Quant au Secrétaire permanent du Centre national pour la coordination de la réponse aux risques sécuritaire, Dieudonné OUATTARA, il a traduit toute sa reconnaissance aux plus hautes autorités pour le choix porté sur sa personne pour être le pionnier à ce poste.

Même s’il a soutenu mesurer déjà l’ampleur et l’immensité de sa mission, il a promis qu’il ne ménagera aucun effort pour assumer sa tâche et être à la hauteur des attentes.
« La sous-région est en proie à des menaces sécuritaires de toutes sortes, à des catastrophes naturelles et notre pays n’est pas en marge », a-t-il expliqué, tout en ajoutant qu’il faut « à chaque menace proposer des réponses rapides et adaptées aux gouvernants pour une prise de décision qui sied pour un environnement et un espace sécurisé et de paix ».

DCI/PM




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551