Gouvernement du Burkina Faso

Mise en œuvre du PNDES : Le Gouvernement fait le point de l’avancement des projets structurants

samedi 12 août 2017.

 

Le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, a examiné les projets structurants entrant dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES), avec les premiers responsables des ministères concernés, notamment ceux intéressés par les ententes directes de la commande publique, le jeudi 10 août 2017. Cette séance de travail entre dans le cadre du suivi pour la bonne exécution du nouveau référentiel de développement burkinabè.


Plusieurs départements ministériels ont des projets structurants entrant dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES), précisément par les ententes directes de la commande publique.

Il s’agit des ministères en charge des Infrastructures, de l’Education nationale, de la Santé, de l’Energie, de l’Eau, de l’Enseignement supérieur, de l’Agriculture, des Ressources animales, de la Femme, etc.
Dans le cadre du suivi pour la bonne exécution du nouveau référentiel de développement burkinabè, chacun d’eux a fait le point des projets de son département au Premier ministre, Paul Kaba THIEBA. L’ensemble de ces projets représentent une enveloppe globale d’environ 14 milliards de F CFA.

Après les travaux, trois d’entre eux, à savoir les ministres en charge des Infrastructures, Eric BOUGOUMA, de l’Education nationale, Jean Martin COULIBALY et de la Santé, Stanislas MEDA, ont dévoilé leurs projets.


Le ministre BOUGOUMA a soutenu que son département compte essentiellement trois types de projets à savoir la réhabilitation de la voirie urbaine notamment dans la ville de Ouagadougou (les routes qui sont dans le centre-ville ou qui ont accès à la ville, notamment les sorties vers Ouahigouya, Pô, et Bobo-Dioulasso), la réhabilitation de routes bitumées et en terre-plein dans les différentes régions du Burkina Faso et l’entretien courant, de différentes routes à l’intérieur du pays.
« Nous avons six grands projets que nous allons exécuter suivant le mécanisme du Partenariat public-privé (PPP). Il s’agit du grand contournement de la ville de Ouagadougou qui va permettre de décongestionner la ville, de l’autoroute Ouagadougou-Koudougou, etc. », a-t-il ajouté.
En outre, il a annoncé le début des travaux d’ici le mois de septembre 2017.
Selon le ministre Jean Martin COULIBALY, en charge de l’Education nationale, deux projets intéressent son département.

« Nous comptons équiper 24 lycées en laboratoires pour pallier le déficit. L’électrification, à l’aide de l’énergie solaire, de 150 écoles et 30 Collèges d’enseignement général (CEG) va permettre une mutualisation des infrastructures et la mise en place de sessions d’alphabétisation », a-t-il mentionné. . 


 Quant au ministre de la Santé, Stanislas MEDA, il a présenté au chef du gouvernement quatre groupes de projets.

Le premier groupe porte sur la construction de Centres hospitaliers universitaires (CHU), la transformation des Centres hospitaliers régionaux (CHR) en CHU régionaux, des centres de promotion sociale en centres médicaux, des Centres médicaux avec antenne chirurgicale (CMA) en hôpitaux de district.
Le deuxième groupe de projets est relatif à l’acquisition d’équipements de référence pour le fonctionnement de l’ensemble des hôpitaux dans les treize régions du Burkina Faso.
Le troisième groupe de projets concerne l’ensemble de dispositifs pour réhabiliter tous les équipements fournis au cours des cinq dernières années, mais qui sont déjà en panne.
Le dernier groupe de projets est basé sur l’acquisition de fournitures informatiques, de bureau, des réactifs et des consommables médicaux pour un meilleur fonctionnement des services de santé.


DCI/PM




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551