Gouvernement du Burkina Faso

Infrastructures du 11 décembre 2017 : Les populations de la Région du Sud-ouest inquiètent de la qualité, le Gouvernement rassure

vendredi 4 août 2017.

 

Après la visite des infrastructures du 11 décembre 2017, le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, s’est entretenu avec les forces vives de la Région du Sud-ouest, le dimanche 30 juillet 2017. Des voix ont exprimé leur inquiétude quant aux respects des délais et des normes de qualité pour les ouvrages en construction. A cette préoccupation, Paul Kaba THIEBA a rassuré que le Gouvernement va mettre en œuvre tous les moyens pour que les délais soient tenus et que les qualités soient respectées.

A cette rencontre, le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, qu’il a ressenti l’expression d’une espérance nouvelle et une confiance forte des activités gouvernementales, à chaque qu’il s’est entretenu avec les autorités politiques, religieuses et coutumières.
Il a affirmé avoir été impressionné lors de la des infrastructures du 11 décembre 2017 en ce sens que toute la ville de Gaoua est en chantier.

« L’ambition du Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE est de faire en sorte que tout le Burkina Faso soit en chantier comme l’est la ville de Gaoua. Cette ambition se fera avec l’opérationnalisation du Plan national de développement économique et social (PNDES) », a-t-il ajouté.

Tout en déclarant que l’état d’avancement des chantiers est globalement satisfaisant, il a mentionné vient du fait que 50 kilomètres de voirie urbaine vont être réalisé dans la ville, ce qui n’a jamais été fait dans aucune autre région.

Pour l’essentiel, les préoccupations des forces vives ont porté sur deux aspects : le respect des délais et la qualité au niveau des infrastructures.

Face à cette préoccupation, Paul Kaba THIEBA a rassuré que le Gouvernement va mettre en œuvre tous les moyens pour que les qualités soient respectées.

Par ailleurs, il a invité les populations à faire confiance à l’Exécutif car la classe politique actuelle est venue pour changer la façon de gouverner au Burkina Faso.

 Le ministre des infrastructures, Eric BOUGOUMA, a aussi réconforté l’assemblée.

Ainsi, il a déclaré que les bureaux de contrôle, le maître d’ouvrage et les entreprises recrutés, savent qu’ils ont la responsabilité de faire bien et vite.



« La visite d’inspection du Premier ministre est la preuve que la qualité est au cœur de ces projets en réalisation », a-t-il indiqué.

Il a profité de l’occasion pour appeler les entreprises et les missions de contrôle à jouer leurs partitions pour l’atteinte des objectifs fixés.

Au cours des échanges, il a aussi été évoqué la situation de la route Gaoua-Batié (nationale n°11), difficile à pratiquer.



A ce sujet, le ministre BOUGOUMA a indiqué que d’ici le 11 décembre, elle va être aménagée afin de faciliter une circulation agréable.

Au final, il a appelé les entreprises à renforcer les dispositifs pour que les réalisations soient livrées à bonne date.

Selon le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Dieudonné Maurice BONANET, le Gouvernement actuel a décidé de faire une rupture avec certaines pratiques négatives du passé en réaffirmant l’engagement de l’Etat à mettre un accent sur le suivi et le contrôle.

 Quant au maire de la commune, Fiacre KAMBOU, il a affirmé être satisfait et optimiste. A son avis, tout est fait pour que la cité de Bafuji ait des infrastructures de bonne qualité.



DCI/PM




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551