Gouvernement du Burkina Faso

Cadre de concertation du Premier ministère : Pour une coordination efficace de l’action gouvernementale dans l’opérationnalisation du PNDES

mardi 25 juillet 2017.

 

La 1ère session du Cadre de concertation du Premier ministère (CCPM) s’est déroulée le mardi 25 juillet 2017. Les réflexions ont porté sur le thème : « Renforcer les capacités du Premier ministère pour une coordination efficace de l’action gouvernementale dans le contexte de la mise en œuvre du PNDES ». Il s’est agi, pour le personnel de l’institution, de se pencher sur le projet de Plan stratégique du Premier ministère (2017-2021), le rapport bilan des activités de 2016 et le rôle du département dans le dispositif de coordination du nouveau référentiel de développement burkinabè.

Trois dossiers étaient soumis à l’appréciation des membres du personnel des structures centrales, rattachées et de mission du Premier ministère, à l’occasion de la 1ère session de son Cadre de concertation qui s’est tenue, le mardi 25 juillet 2017, sur le thème : « Renforcer les capacités du Premier ministère pour une coordination efficace de l’action gouvernementale dans le contexte de la mise en œuvre du PNDES ».

Il s’est agi du projet de Plan stratégique du Premier ministère (2017-2021), du rapport bilan des activités de 2016 et du rôle du département dans le dispositif de coordination du nouveau référentiel de développement burkinabè.

De l’avis du représentant du Premier ministre, par ailleurs Secrétaire général du Premier ministère, Bamory OUATTARA, le thème à l’ordre du jour de cette rencontre est pertinent en ce sens qu’il appelle à la responsabilité collective et individuelle pour une exécution réussie des missions assignées à l’institution.

Pour y arriver, il a estimé que des valeurs doivent être les principes directeurs dans l’accomplissement des tâches quotidiennes, notamment l’excellence, la performance et l’esprit d’équipe, le respect mutuel, la culture de la solidarité, de l’intégrité, de la confidentialité et de l’esprit de dévouement.
Conscient des difficultés que rencontre le personnel du Premier ministère à la fois pour ce qui concerne « les conditions peu envieuses » du travail et la faiblesse de leur motivation, le porte-parole de Paul Kaba THIEBA, a promis que ce dossier va, bientôt, connaitre un aboutissement.

Par ailleurs, Bamory OUATTARA, a traduit toute sa reconnaissance au personnel pour son engagement indéfectible à la réussite de l’action gouvernementale.
Comme preuve de cet engagement à la réussite de l’action gouvernementale, il a cité les succès dans l’élaboration du PNDES, le lancement du Programme d’autonomisation et d’insertion socioéconomique des femmes et des jeunes, la mise en place de la Caisse de dépôts et consignation (CDC), la participation effective et la contribution du personnel à la réussite du 6e Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

« Nous devons en tirer une légitime fierté. Mais cela nous donne plus de devoir de réussite, donc plus d’engagement en vue de faire aboutir le projet de société du Président Roch Marc Christian KABORE », a-t-il exhorté.

DCI/PM




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551