Gouvernement du Burkina Faso

Ecole nationale de guerre du Nigéria : Le Burkina Faso honoré à travers le ministre de la Sécurité

jeudi 13 août 2009.

 

Le ministre de la Sécurité, Emile Ouédraogo, a été décoré par l’Ecole de guerre du Nigeria. C’est la substance de ce communiqué de presse.

Le ministre burkinabè de la Sécurité, le colonel Emile Ouédraogo a reçu le vendredi 7 août 2009 à Abuja, au Nigeria, une décoration dénommée National Defense College « Distinguished Alumnus » award, des mains du ministre nigerian de la Défense Alhaji Abdulrahman Adamu, représentant SEM Alhaji Umaru Musa Yar’adua, président de la République fédérale du Nigeria, chef de l’Etat, chef suprême des armées.

La décoration a eu lieu à l’occasion de la cérémonie de sortie de la 17e promotion de l’Ecole nationale de guerre du Nigeria (NDC). Elle a vu la présence du chef d’Etat-major général des Forces armées du Nigeria, le Général de corps d’armée aérienne , Paul Dike et des différents chefs d’Etat-major de l’armée de terre, de l’air et de la marine qui ont reçu la même décoration des mains du ministre Adamu. La présidente de la Commission nationale de lutte contre le crime économique et financier de la République fédérale du Nigeria, Madame Farida Waziri a aussi reçu cette distinction. Le commandant de cette prestigieuse école, le vice-amiral G. J. Jonah, a, dans son allocution, expliqué que cette distinction est attribuée à ceux des anciens stagiaires qui, après leur formation ont été promus à des postes de responsabilité de haut niveau.

Pour cette année, et ce pour la première fois dans l’histoire de cette école de formation des cadres supérieurs des administrations militaires et paramilitaires africaines, des officiers supérieurs originaires d’autres pays africains ont également été distingués. Il s’agit du chef d’Etat-major général des forces armées de la Sierra Leone, le major Général A. C. Nelson-Williams et du chef d’Etat-major de la marine militaire du Ghana, le vice-amiral M. Quashie.

Le ministre burkinabè de la Sécurité, à l’issue de la cérémonie, s’est dit honoré de la distinction à lui faite. Il a témoigné sa “profonde reconnaissance au peuple et aux autorités du Nigeria” et a exprimé sa gratitude aux autorités burkinabè. Le colonel Emile Ouédraogo, qui fut de la promotion 2005-2006, rend hommage à ses devanciers nationaux dans cette école très sélecte. L’école de guerre du Nigeria a été élevée, depuis quelques années, au rang de Centre d’excellence sous-régional au niveau stratégique.

Alassane NEYA DCPM/Sécurité

Le Pays




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551