Gouvernement du Burkina Faso

Le caractère « coordonné » des attaques survenues au Burkina est « évident » (Thiéba)

dimanche 17 janvier 2016.

 

Ouagadougou, 17 janv.2016 (AIB)-Les attaques terroristes survenues en plein cœur de la capitale burkinabè et à Tin-Akoff, précédées de l’enlèvement d’un couple australien à Djibo (Nord), ont été « coordonnés », a relevé samedi le Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

« C’est évident. On n’a pas besoin de faire des enquêtes pour prouver (qu’il s’agit d’actions coordonnées) : attaquer un convoi de gendarmerie, enlever un couple australien à Djibo (Nord) et mener une attaque de cette ampleur sur l’avenue Kwamé N’KRUMAH (Ouagadougou) avec une violence inouïe qui est sans précédent dans notre pays », a indiqué M. Thiéba à l’issue du Conseil extraordinaire des ministres.

En rappel, Arthur Eliot Keneth (82ans) et son épouse Josephine (84 ans), installés à Djibo (Nord) depuis 44 ans, ont été enlevés dans la nuit de vendredi à samedi.

Vendredi après-midi, une attaque à la roquette orchestrée par une vingtaine d’assaillants à Tin-Akoff (Nord), a provoqué la mort d’un gendarme et d’un civil.

Un peu plus tard dans la soirée, le restaurant Cappucino et les hôtels Splendid et Yibi, situés au cœur de la capitale burkinabè, ont été le théâtre d’une attaque terroriste, occasionnant la mort de 28 personnes issues de 18 nationalités, celle de trois assaillants et la blessure d’une cinquantaine de personnes.

« Ma conviction est établie que dans l’unité et la cohésion nationale, nous sortirons victorieux de cette guerre qu’ils (les terroristes) imposent à notre peuple ainsi qu’à tous les autres peuples du monde, épris de paix et de liberté », a déclaré samedi soir le président Roch Kaboré dans un message à la Nation.

Agence d’Information du Burkina




Copyright 2003-2009 © Premier Ministère du Burkina Faso. Tous droits réservés - Contactez-nous
03 BP 7027 Ouagadougou 03 - Tel : (226) 50324889/90/91 - Fax : (226) 50330551