Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Le Premier Ministre reçoit le président de l’Association internationale des (...)

Le Premier Ministre reçoit le président de l’Association internationale des régions francophones

mardi 19 mai 2009

Une délégation de l’Association des régions du Burkina Faso, conduite par son président monsieur Nikièma a été reçue le 12 mai 2009 par le Premier Ministre Tertius ZONGO. Cette rencontre a permis à la délégation d’informer le chef du gouvernement, de l’action de l’Association internationale des régions francophones (ARF) dont le président monsieur Thierry CORNILLET, député européen, séjourne actuellement au Burkina Faso. Monsieur CORNILLET est au Burkina dans le cadre d’une session de formation sur l’informatique à l’endroit des membres de l’Association des régions du Burkina.

L’Association internationale des régions francophones (ARF) qui compte 135 régions de 23 pays de la francophonie fonctionne autour d’un certain nombre d’objectifs qui sont entre autres :

- Assurer la formation à la fois des élus et des hauts fonctionnaires des régions, de façon à ce qu’ils puissent avoir un langage commun et à ce qu’ils puissent aussi se connaître entre eux ;

- Créer un réseau et des manifestations où les gens se rencontrent pour opérer des rapprochements et promouvoir la coopération décentralisée ;

- Aider ses adhérents en leur apportant l’expertise, en mettant à leur disposition un certain nombre de documents comme le guide des aides des financements internationaux et à travers des échanges de bonnes pratiques.

- Un autre objectif qui n’est pas encore réalisé consiste en la création d’une agence de développement des régions francophones, qui mettra à la disposition de leurs adhérents, des experts pour leur permettre de monter des dossiers pour accéder à des financements internationaux.

L’atelier sur l’informatique qu’organise l’ARF en faveur des 13 régions fait partie d’une série d’actions que l’association a réalisées au Burkina Faso. Il y a eu déjà en Mars dernier une formation appelée « le cycle de projets sur l’accès aux financements internationaux » et l’Association inscrit également pour le mois d’octobre prochain la tenue d’une université d’automne de la francophonie au Burkina Faso.

Il faut par ailleurs noter que l’ARF n’est pas une association bailleurs de fonds et ne donne pas de subventions à ses adhérents mais intervient généralement comme prestataire de services.

Version imprimable