Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Ministères > Ministère des Affaires étrangères : Djibrill Bassolé de nouveau aux (...)

Ministère des Affaires étrangères : Djibrill Bassolé de nouveau aux commandes

samedi 30 avril 2011

La passation de service entre d’une part, le ministre des Affaires étrangères sortant, Alain Bédouma Yoda et son successeur Yipènè Djibrill Bassolé et d’autre part, le ministre délégué chargé de la Coopération régionale sortant, Minata Samaté et celui entrant, Vincent Zakané, s’est tenu le mardi 26 avril 2011 à Ouagadougou.

Restaurer au plan international l’image d’un Burkina Faso ternie par les récents événements. C’est la tâche qui attend la nouvelle diplomatie burkinabè conduite par le ministre des Affaires étrangères Yipènè Djibrill Bassolé et le ministre délégué chargé de la Coopération régionale, Vincent Zakané. Ils ont été installés dans leurs fonctions le mardi 26 avril 2011 à Ouagadougou. Après respectivement deux ans et demi et quatre ans à la tête du département des Affaires étrangères et celui de la Coopération régionale, Alain Bédouma Yoda et Minata Samaté ont contribué au rayonnement international de la diplomatie burkinabè et fait des médiations du Président du Faso dans la sous-région une réussite. Alain Yoda a profité de l’occasion pour saluer l’abnégation et l’ardeur au travail de ses collaborateurs, des agents du ministère et des représentations diplomatiques.

Le nouveau chef de la diplomatie burkinabè, Yipènè Bassolé, était jusque-là représentant conjoint de l’UA et de l’ONU au Darfour après avoir cédé le même ministère des Affaires étrangères en 2008 à son prédécesseur. Il a salué le bilan positif de l’équipe sortante et a promis de poursuivre avec Vincent Zakané, ancien directeur de cabinet du ministère, le travail entamé. Selon lui, la mission principale de la nouvelle équipe sera de restaurer au plan international l’image du pays ternie par les derniers événements qui ont traversé le Burkina et rassurer les partenaires étrangers qu’il reste un havre de paix et une terre d’hospitalité. M. Bassolé a appelé les agents du ministère à la coopération et à l’ardeur au travail pour la réussite de la mission à eux confiée.

- Lassané Osée OUEDRAOGO

Sidwaya

Version imprimable