Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Ministères > Ministère de la Promotion de la femme : Céline Yoda passe la main à Nestorine (...)

Ministère de la Promotion de la femme : Céline Yoda passe la main à Nestorine Sangaré

samedi 30 avril 2011

Nommée ministre de la Promotion de la femme le 21 avril 2011 dernier, Mme Nestorine Sangaré/Compaoré a été installée dans ses nouvelles fonctions le mardi 26 avril 2011 à Ouagadougou.

"La cérémonie qui nous réunit ce matin se situe dans le cadre de la passation de charges entre le ministre de la Promotion entrant Mme Nestorine Sangaré/Compaoré et celui sortant Mme Céline Yoda". Tel a été le mot du Secrétaire général du gouvernement sortant, Yacouba Barry qui a renouvelé ses félicitations à Mme Sangaré. A l’endroit de Mme Yoda, M. Barry a réitéré les remerciements et également les félicitations du Président du Faso Blaise Compaoré, du Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao et de la nation entière pour les efforts qu’elle a abattus au cours de son mandat.

" Mme Céline Yoda a réussi sa mission grâce au concours de tous, je souhaite que vous accordiez le même enthousiasme à Mme Sangaré afin qu’elle puisse accomplir les nobles tâches à elle assignées", a dit Yacouba Barry à l’adresse du personnel du ministère de la Promotion de la femme.

Pour Céline Yoda, ce changement à la tête du ministère s’inscrit dans le fonctionnement normal des institutions. En paraphrasant le livre de l’Ecclésiaste qui disait : " il y a un temps pour tout sous les cieux", elle dit "il y a un temps pour venir, il y a un temps pour partir". Aujourd’hui (Ndlr 26 avril 2011), le temps est venu pour moi de partir, admet-elle.

Tout en traduisant sa reconnaissance au Président Blaise Compaoré, à l’ensemble du gouvernement et au personnel du ministère de la Promotion de la femme, Céline Yoda a congratulé son successeur qui dit reconnaître la lourdeur de la tâche qui l’attend.

Cependant, Mme Sangaré se réjouit de servir la cause féminine. Elle a rendu un vibrant hommage à toutes ses devancières et dit vouloir bâtir un ministère qui puisse représenter les intérêts de tout le monde et ceux des femmes en particulier. Et comme contribution à la résolution de la crise qui secoue le Burkina, Nestorine Sangaré promet d’emblée impliquer les femmes dans la recherche de solutions. Elle dit aussi œuvrer pour que les droits des femmes ne soient pas oubliés dans la résolution de la conjoncture actuelle. Pour Mme Sangaré, il faut d’ores et déjà s’attaquer aux travers de la société que sont, entre autres, la corruption, le clientélisme, la culture de la médiocrité.

- Aline Verlaine KABORE (Stagiaire)

Sidwaya

Version imprimable