Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Discours du Premier Ministre > Discours de Son Excellence Monsieur Tertius Zongo, Chef du Gouvernement à (...)

Discours de Son Excellence Monsieur Tertius Zongo, Chef du Gouvernement à l’occasion du lancement des Annales du Premier ministère, Edition 2010

jeudi 23 septembre 2010

Distingués invités,
Mesdames et messieurs,

C’est pour moi un réel plaisir de procéder ce matin au lancement officiel de l’édition 2010 des Annales du Premier ministère.

En effet avec la publication effective de ce document, cette cérémonie est d’abord l’illustration d’un principe fort de mon gouvernement, celui de la culture du suivi et de la constance qui permettent de capitaliser et d’affermir les acquis. C’est à cela que j’avais appelé, dans cette même salle, les protagonistes de cette initiative lors du lancement de la première édition des Annales le 29 décembre 2009. Car sans cette constance et cette régularité dans nos actions, nos efforts sont voués à l’échec.

La cérémonie de ce matin est aussi une illustration de l’obligation que le gouvernement s’est fait de rendre compte de son action. Car, comme je l’ai souvent répété, si nous regrettons souvent que les résultats de l’action publique ne soient pas suffisamment connus, c’est parce que nous-mêmes, nous ne leur donnons pas suffisamment de visibilité et de lisibilité.

Avec la publication des Annales, le gouvernement veut apporter plus de lumière au bilan des efforts que nous avons collectivement consentis au cours de l’année, dresser un état des lieux de l’exécution des grands chantiers autour des quels nous nous sommes mobilisés.

Je voudrais donc remercier et féliciter tous ceux qui ont participé à la réalisation de ce document, aussi bien pour son contenu que pour son support. C’est pour moi l’occasion de féliciter l’agence Synergie qui depuis la première édition, prouve que nos compétences locales peuvent nous apporter ce que nous allons si souvent chercher à l’extérieur.

Je n’oublie pas les annonceurs qui, depuis l’année dernière ou depuis cette année, ont apporté leur soutien à cette initiative en profitant des plages de communication qui leur sont offertes. Il s’agit bien d’un projet gagnant-gagnant qui le mérite véritablement.

Mesdames et messieurs,

La cérémonie de ce matin est aussi l’occasion pour moi de rappeler aux professionnels des médias l’engagement et la disponibilité de mon gouvernement à les accompagner dans leur mission quotidienne d’information des populations.

Comme il l’a fait à travers d’autres initiatives comme la contribution à l’élaboration d’une convention collective, la mise en place de la carte de la presse, la circulaire de rappel sur l’accès aux sources d’information, le gouvernement veut, à travers ce document aussi, donner un autre gage de sa détermination à garantir aux hommes des médias des conditions sereines de travail.

En décidant de leur faciliter autant que possible l’accès aux sources d’informations avec la mise à disposition de documents d’information, le gouvernement attend des professionnels des médias qu’ils aillent effectivement à la source pour produire des analyses objectives, des critiques constructives pour le développement de ce pays qui nous appartient à tous, et qui a besoin de la contribution de chacun, à quelque niveau qu’il se trouve.

C’est avec ses mots que je voudrais annoncer le lancement officiel des Annales du Premier ministère, édition 2010.

Merci pour votre attention.

Ouagadougou, 22 septembre 2010.

Version imprimable