Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Ministères > Journée mondiale de la population 2010 : Les données statistiques orientent (...)

Journée mondiale de la population 2010 : Les données statistiques orientent les décideurs

mercredi 14 juillet 2010

La XXIe Journée mondiale de la population (JMP) a été célébrée officiellement au Burkina Faso, le lundi 12 juillet 2010, sous le thème "Tout le monde compte". Il s’est agi de sensibiliser les différents acteurs à l’importance des données statistiques, leur utilité pour mesurer le progrès et définir les orientations futures.

Depuis 1990, le 11 juillet de chaque année est retenu par les Nations unies, "Journée mondiale de la population". Et le Burkina Faso, depuis 1993, initie chaque année, des activités en relation avec le thème international. L’objectif de cette célébration était de faire prendre conscience des problèmes liés au processus de développement.

Le thème s’est révélé une opportunité pour rappeler l’importance des données statistiques dans la mise en œuvre des politiques de développement. "Il met en relief tout ce que nous apprenons sur la population par les chiffres et qui présente une importance majeure", a souligné le ministre délégué chargé du Budget et des Finances, François Marie Didier Zoundi.

Les données recouvrent la structure des groupes d’âge, la fécondité, la mortalité, la migration et influent sur chaque domaine du développement. C’est en cela qu’il est essentiel de disposer de données exhaustives, valides, fiables et comparables au niveau international aux fins d’élaboration, d’application de suivi-évaluation des politiques et programmes. Pour la secrétaire permanente du Conseil national de population (SP/CONAPO), Delphine Barry. "La XXIe JMP a été l’occasion de pousser la réflexion autour d’un thème sur les problèmes de population vécus dans le monde".

Elle a indiqué qu’il s’est agi pour le CONAPO, d’interpeller les leaders sur leurs responsabilités et les encourager à contribuer à la réussite des différentes opérations de collecte des données. "Au Burkina Faso, les données ont une importance particulière pour le développement. Un accent particulier est mis sur la production des données avec l’organisation régulière du Recensement général de la population et de l’habitation", RGPH a soutenu la représentante du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), Docteur Olga Sankara.

Par ailleurs, elle a livré, à l’occasion de cette journée, la déclaration de la directrice exécutive de l’UNFPA, Thoraya Ahmed OBaid. Dans le message, la directrice a insisté sur le fait que les enquêtes et les statistiques fournissent des données d’importance critique pour guider les plans, politiques et programmes de nature à répondre aux besoins et à améliorer la vie de tous.

La XXIe JMP s’est tenue dans un contexte national marqué par des événements importants pour le Burkina Faso en rapport avec le thème. Il s’agit de la publication des résultats définitifs du RGPH 2006, de la phase de collecte des données pour l’Enquête démographique et de santé (EDSIV) et l’Enquête sur les conditions de vie des ménages. Le ministre Zoundi a invité toute la population à participer aux opérations de collecte de données, afin de faciliter la réalisation des objectifs.

Mariam OUEDRAOGO (Collaboratrice)

Sidwaya

Version imprimable