Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Ministères > FORCES ARMEES NATIONALES : La première unité de cavalerie en 2010

FORCES ARMEES NATIONALES : La première unité de cavalerie en 2010

mercredi 20 janvier 2010

Le ministère de la Défense a sacrifié à la cérémonie de voeux le jeudi 14 janvier dernier au mess des officiers de Ouagadougou. A l’occasion, le chef du département, Yéro Boly a annoncé le relèvement du taux de la Prime générale d’alimentation qui passe du forfait journalier de 1 150 F CFA à 1 350 F CFA par homme et la mise en place de la première unité de cavalerie.

"Cette année, les Forces armées nationales ont cinquante (50) ans, l’âge de la maturité et de la responsabilité. Patiemment construites, elles sont aujourd’hui une référence en matière de compétence et d’efficacité". Voilà une déclaration qui ne pouvait mieux tomber au cours de cette cérémonie qui a réuni les chefs militaires et le personnel civil du ministère. Pour le ministre Yéro Boly, qui en est l’auteur, les Forces armées nationales (FAN) ont remporté de nombreux succès l’année dernière. Pour cela, il a tenu à féliciter l’ensemble des personnels et à les encourager à "entretenir cet esprit de disponibilité et de franche collaboration". En dehors du cinquantenaire, le ministre Yéro Boly a évoqué des défis tout aussi importants pour l’année 2010.

Il s’agit entre autres de la réussite de la relève des personnels du bataillon Laafi au Darfour, la perspective d’envoi d’un contingent en Côte d’Ivoire, l’extension de la mutuelle aux familles des adhérents, la mise en oeuvre du nouvel organigramme du ministère, etc. Si l’accroissement des effectifs militaires féminins est en marche (exemple de la formation en 2009 d’une promotion entière de gendarmes féminins), le chef du département a toutefois indiqué que cette dynamique ne doit pas être un simple phénomène de mode. "Je souhaite que ces personnels occupent tous les emplois en fonction de leurs aptitudes, sans discrimination aucune, comme en témoigne leur participation active à la mission de paix au Darfour" a-t-il confié.

Enfin, le ministre Yéro Boly a annoncé un certain nombre de mesures. La première est le relèvement au profit de la troupe du taux de la prime générale d’alimentation (PGA) qui passera du forfait journalier de 1 150 F CFA à 1 350 F CFA par homme et par jour. Pour faire corps avec les traditions ancestrales exprimées à travers les armoiries du Burkina, la première unité de cavalerie sera mise en place cette année. Prenant en compte les doléances des personnels, il a également décidé de l’annualisation des recrutements à l’Académie militaire Georges Namoano de Pô et à l’Ecole nationale de sous-officiers d’active de Kamboînsé ainsi que de la poursuite de la construction de nouvelles casernes.

Par Dayang-ne-Wendé P. SILGA

Le Pays

Version imprimable