Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Communiqué de presse : Caisse des dépôts et consignations du Burkina Faso (...)

Communiqué de presse : Caisse des dépôts et consignations du Burkina Faso (CDC-BF) : les membres de la Commission de surveillance seront installés le vendredi 05 juillet 2019 à Ouagadougou.

jeudi 4 juillet 2019

(Ouagadougou, le 04 juillet 2019) Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré va procéder ce vendredi 05 juillet 2019, à l’installation des membres de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations du Burkina Faso.

Nommés par décret N°2019-0618/PRES du 14 juin 2019 du Président du Faso, les membres de la commission de surveillance de la Caisse de Dépôts et de Consignations du Burkina Faso seront installés ce vendredi 5 juillet 2019, à 9 heures, dans la salle de conférence de la Direction générale de la coopération (DGCOOP), sous la présidence du Premier Ministre, Christophe Joseph Marie DABIRE.

Les membres de la Commission de surveillance, composée majoritairement de parlementaires, ont entre autres missions, d’exercer le contrôle des opérations, de garantir l’autonomie de la Caisse, d’examiner et approuver les états financiers et le budget.

A la suite de leur installation, les membres de la Commission de surveillance vont tenir leur première session au cour de laquelle ils désigneront leur président qui sera par la suite confirmé par un décret présidentiel. Une date sera ensuite fixée pour la prestation de serment du Directeur Général, Monsieur Paul Kaba THIEBA.

En rappel, la Caisse des dépôts et Consignations est un outil innovent de financement du développement de notre pays voulu par Son Excellence le Président du Faso.
La caisse bénéficie d’une dotation de l’Etat à hauteur de 20 milliards de francs CFA. Elle doit également recevoir et gérer des ressources provenant de La POSTE, de la CNSS, de la CARFO et l’ensemble des dépôts et consignations administratives, judiciaires et conventionnelles. C’est un établissement public à statut spécial, qui se veut l’alternative la plus crédible et la plus sérieuse pour apporter les solutions efficaces aux investissements massifs au profit des projets structurants de notre pays.
L’installation des membres de cette commission, est donc un grand pas vers le démarrage des activités de cette institution.

DCI/PM

Version imprimable