Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Soutien aux populations déplacées : Les Nations Unies aux côtés du Burkina (...)

Soutien aux populations déplacées : Les Nations Unies aux côtés du Burkina Faso

jeudi 4 juillet 2019

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, s’est entretenu ce jeudi 4 juillet 2019, en fin de matinée, avec la Sous-secrétaire générale des Nations Unies pour l’Afrique, Bintou Keïta. A sa sortie d’audience, Mme Keïta, a confié qu’elle est venue apporter le soutien de son institution aux efforts des autorités burkinabè en faveur des populations déplacées du fait des attaques terroristes.

« Notre entretien avec le Premier ministre consistait essentiellement de voir comment la communauté des Nations Unies est mobilisée et continue de se mobiliser, pour soutenir les efforts qui sont faits pour prendre en charge les questions des attaques, qui provoquent les déplacements de populations, et de faire en sorte que toutes les réponses soient apportées pour le mieux-être de ces populations et de l’ensemble de la population du Burkina Faso », a déclaré la Sous-secrétaire générale des Nations Unies pour l’Afrique, Bintou Kéïta, reçue ce jeudi 4 juillet 2019, par le chef du gouvernement burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré.

S’exprimant sur la contribution des Nations Unies à la gestion des populations déplacées au Burkina Faso, suite aux attaques terroristes, Bintou Keïta a indiqué que son institution est déjà présente sur le terrain, comme c’est le cas à Kaya où un bureau est ouvert à cet effet.

« Il y a quelques mois, il n’y avait rien à Kaya, en ce qui concerne la présence physique des Nations Unies. Il y avait des opérations des Nations Unies dans la zone, mais, nous avons maintenant un bureau extrêmement visible, depuis la route, qui s’appelle le bureau des Nations Unies », a-t-elle souligné.

Selon elle, ce bureau va rassembler toutes les agences du système des Nations Unies qui travaillent directement à appuyer les efforts des autorités au niveau le plus décentralisé, de façon à accompagner le pays.

La Sous-secrétaire générale des Nations Unies pour l’Afrique était accompagnée notamment par l’ambassadeur du Burkina Faso auprès des Nations Unies, Eric Tiaré et la représentante du système des Nations Unies au Burkina Faso Metsi Makhetha.

DCI/PM

Version imprimable