Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Inondations du 1er septembre 2009 : Les ONG font confiance à la stratégie du (...)

Inondations du 1er septembre 2009 : Les ONG font confiance à la stratégie du Gouvernement

mercredi 7 octobre 2009

Le Premier ministre, Tertius Zongo a rencontré vendredi 2 octobre 2009, les responsables et représentants d’ONG internationales au Burkina Faso impliqués dans la gestion des sinistrés des inondations du 1er septembre 2009. Cette rencontre fait suite aux préoccupations de ces ONG sur la stratégie du gouvernement à gérer à cette crise.

Selon le porte parole des ONG, Ahmed Moussa N’Game, Après le sinistre du 1er septembre dernier, les ONG ont eu des inquiétudes quant à la suite à donner après la phase d’urgence pour la gestion des sinistrés. C’est la raison pour laquelle ils ont jugé utile cette rencontre avec les autorités pour pouvoir échanger.

Ainsi, face au Premier ministre, Tertius Zongo et au ministre de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, Pascaline Tamini, les responsables et représentants d’ONG internationales ont exposé leurs préoccupations. La première porte sur l’aménagement des futurs sites devant accueillir les sinistrés. La seconde est relative à la gestion des sites (eau, assainissement, etc) et la troisième porte sur le souhait des ONG pour une révision des arrêtés municipaux relatifs à la création des comités de gestion des sites à travers une définition claire de leurs attributions, de leur composition et de leur fonctionnement, tout en laissant une possibilité aux acteurs humanitaires qui voudraient intégrer ces comités, de le faire.

Après avoir salué les actions des ONG qui accompagnent le gouvernement en soutenant les populations sinistrées, le Premier ministre Tertius Zongo dans son mot introductif a rappelé l’objectif de la rencontre qui est mettre tout le monde au même niveau d’information et à renforcer la synergie d’action et de complémentarité, dans le mécanisme de gestion de la crise. Ainsi, au terme des échanges, les ONG à travers leur représentant a déclaré que la délégation est sortie satisfaite de cette rencontre de concertation, et leurs attentes ont été comblées. "Le Premier ministre nous a rassurés et a donné de grandes orientations, a-t-il affirmé. Le gouvernement a une vison très claire de la suite à donner au programme et souhaite aller par étape." Ainsi, sans vouloir s’aventurer sur le plan du gouvernement, M Ahmed Moussa N’Game a apprécié positivement la stratégie du gouvernement sur la question. Ce qui de son avis réconforte encore plus ces ONG à renforcer leurs actions en faveur des populations sinistrées.

Version imprimable