Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Dialogue Gouvernement- Partenaires sociaux : Le gouvernement renoue avec (...)

Dialogue Gouvernement- Partenaires sociaux : Le gouvernement renoue avec la CNSE

vendredi 4 janvier 2019

Le chef du gouvernement, Paul Kaba THIEBA a eu une séance de travail ce vendredi 04 janvier 2019 avec la coordination nationale des syndicats du ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. Cette rencontre avait pour objet, la reprise du dialogue entre cette coordination et la partie gouvernementale, pour poursuivre la mise en œuvre du protocole d’accord signé le 28 janvier 2018.

En rencontrant la Coordination Nationale des Syndicats de l’éducation, le Premier ministre a voulu réaffirmer la volonté du Gouvernement d’œuvrer en faveur de la mise en œuvre des engagements contenus dans le protocole d’accord signé l’année dernière entre les deux parties. Cette rencontre fait suite à la rupture des négociations et Paul Kaba THIEBA a souhaité que les deux parties reviennent sur la table des négociations afin de parachever le processus. « C’est dans ce sens, que nous avons échangé une heure durant, avec le Premier ministre et des engagements ont été pris », a déclaré le coordonnateur national des Syndicats de l’éducation, Bonaventure Bélem.

A l’en croire, le Premier Ministre a instruit les ministre en charge du dossier à renouer le dialogue dès la semaine prochaine avec la coordination. Cependant la reprise du dialogue n’implique pas une levée du mot d’ordre de grève annoncé selon le coordonnateur. « Nous sommes parvenus à cette conclusion de la reprise et c’est déjà très important », conclut-t-il. Pour le ministre en charge de l’éducation nationale, Stanislas Ouaro, le ministère de l’éducation nationale est un ministère, essentiellement social.

« Le Premier ministre a instruit le ministre en charge de la Fonction publique et moi-même pour que le dialogue soit relancé entre le gouvernement et la coordination nationale des syndicats de l’éducation », confie-t-il. Il rassure cependant, selon lui, que le dialogue a toujours été franc et sincère entre les parties prenantes.

C’est pourquoi, il a souhaité que cette fois-ci, la relance du dialogue permette d’avancer pour le bonheur du système éducatif, afin qu’il soit beaucoup plus performant.« Nous allons suspendre des activités afin de donner toutes les chances à cette négociation d’avancer. C’est ça aussi la franchise et la confiance que le gouvernement doit entretenir avec ses partenaires sociaux », estime-t-il.

Stanislas Ouaro, a rappelé que les négociations tournent autour de l’adoption d’un statut valorisant pour le personnel du système éducatif. Selon toujours ses propos, la partie syndicale souhaite que le gouvernement respecte ses engagements en termes de mise en œuvre des différents points du protocole d’accord. « Sur les 56 points, 21 ont pu être mis en œuvre et il reste 35 points qui sont toujours en cours de mise en œuvre », foi du ministre Stanislas Ouaro.
Rappelons que la Coordination des Syndicats de l’Education regroupe quinze organisations syndicales de ce ministère.

DCI/PM

Version imprimable