Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Soutien à la production semencière : L’UNPS-B exprime sa reconnaissance au (...)

Soutien à la production semencière : L’UNPS-B exprime sa reconnaissance au Premier ministre

mardi 2 octobre 2018

L’Union nationale des producteurs semenciers du Burkina (UNPS-B) s’est dévoilée au Premier ministre, le lundi 1er octobre 2018. Elle a également exprimé sa reconnaissance à Paul Kaba THIEBA et à son gouvernement pour le soutien dont elle bénéficie depuis sa création le 20 novembre 2004.

Présenter l’Union nationale des producteurs semenciers du Burkina (UNPS-B) au Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, et lui exprimer sa reconnaissance pour le soutien dont elle bénéficie de la part du gouvernement. Ce sont les deux motifs du déplacement des membres de l’UNPS-B dans l’enceinte de la Primature, dans l’après-midi du lundi 1er octobre 2018.

« Nous sommes venus présenter notre organisation. Nous avons tenu à venir aussi dire merci au Premier ministre et à son gouvernement pour le soutien qu’il n’a cessé de nous apporter, surtout au niveau de la production semencière au Burkina Faso », a fait savoir le président de l’UNPS-B, Abdoulaye SAWADOGO, à l’issue de cette audience.
Selon lui, la production semencière au niveau nationale a connu une nette augmentation ces dernières années.

« Nous avons au niveau du Burkina Faso une production nationale de près de 20 000 tonnes. En 2004, nous avons commencé avec 200 tonnes et aujourd’hui nous nous retrouvons avec une production de 20 000 tonnes parce que l’Etat n’a cessé de nous accompagner. Chaque année, l’Etat fait des efforts de nous accompagner pour la disponibilité des semences auprès des petits producteurs, malgré les difficultés qu’il traverse. Qui dit semence de qualité dit rendement et nous sommes fiers que l’Etat ait compris ce message », a-t-il expliqué.
Il a ensuite soutenu que l’UNPS-B, en plus d’être une fierté pour le Burkina Faso, est une référence dans l’espace CEDEAO.

« Nous sommes une fierté du Burkina Faso parce que notre production s’étend à tous les pays de la CEDEAO. La CEDEAO a demandé aux autres pays de prendre exemple sur le professionnalisme des producteurs semenciers du Burina Faso », a exprimé M. Abdoulaye SAWADOGO.

Du reste, le président de l’UNPS-B a sollicité la poursuite du soutien gouvernemental à son organisation, eu égard à ses performances reconnues bien au-delà des frontières burkinabè.

Par ailleurs, il s’est réjoui du fait que ce message soit compris au niveau de l’Etat, convaincu du soutien de Paul Kaba THIEBA qui a eu une oreille attentive à cette doléance.

L’UNPS-B a été créée le 20 novembre 2004 sur initiative de ses membres fondateurs avec l’accompagnement de l’Etat et compte environ quatre mille (4000) producteurs semenciers structurés à la base par les groupements villageois et les unions départementales de producteurs semenciers, au niveau provincial par les Unions provinciales de producteurs semenciers (UPPS) et à l’échelle régionale par les Unions régionales de producteurs semenciers (URPS).

Elle intervient dans la lutte pour la sécurité alimentaire à travers la production de semences de variétés améliorées et a pour finalité, l’accroissement des rendements agricoles.

La mission fondamentale de l’UNPS-B est de coordonner l’ensemble des activités de production et de commercialisation des semences certifiées de ses membres sur le territoire national.
Elle se veut donc un outil d’affirmation et de promotion du statut des producteurs semenciers.

L’UNPS-B a jusqu’ici concentré ses efforts dans trois (3) domaines principaux qui sont la production, la commercialisation et la mise en place de parcelles vitrines et de démonstration.

DCI/PM

Version imprimable