Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Jubilé de platine de la CCI-BF : Des opérateurs économiques chez le Chef du (...)

Jubilé de platine de la CCI-BF : Des opérateurs économiques chez le Chef du Gouvernement

vendredi 14 septembre 2018

Le Premier Ministre Paul Kaba THIEBA a reçu dans l’après de ce 13 septembre 2018, une forte délégation des Chambres de commerce et d’industrie d’une vingtaine du pays présentes dans la capitale Burkinabè dans le cadre d’un forum international organisé par la Chambre de commerce du Burkina qui fête ses 70 ans d’existence.

Pour le porte- parole de la délégation, Germain Essohouna MEBA, Président de la chambre de commerce du Togo, « le premier ministre nous a fait l’insigne honneur de nous recevoir ce soir après sa visite au colloque de ce matin, où il a présenté un discours éloquent et un engagement en direction du secteur privé burkinabè et de la Chambre de commerce du Burkina qui fête ses 70 ans. Nous sommes heureux de
constater que le secteur privé au Burkina Faso se porte bien et il y a un engagement du Gouvernement aux côtés des opérateurs économiques et c’est ce que nous souhaitons tous. Le corps consulaire dans son ensemble repart satisfait et tout le monde s’est engagé à faire en sorte qu’au niveau de nos pays respectifs, nous prenions l’exemple du secteur privé burkinabè qui est très dynamique. La chambre de commerce du Burkina se porte bien et nous voulons copier cette chambre de commerce dans nos pays respectifs ».




Et pour le président de la Chambre de commerce du Burkina Mahamadi Savadogo, « la Chambre de commerce est une force propositions et c’est le Gouvernement qui doit travailler à améliorer le climat des affaires au Burkina Faso ». A cet effet dit-il, le forum de Ouagadougou va accoucher d’importantes conclusions qui devraient permettre un plus grand rayonnement du secteur privé burkinabè pourvoyeur de richesse. C’est pourquoi, son Président dira que « les conclusions de ce forum seront transmises officiellement au gouvernement et le Premier ministre a marqué son accord pour donner des instructions aux différents ministres concernés pour application ».

DCI / PM

Version imprimable