Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Projet de construction du Mémorial Thomas SANKARA : Les travaux avant fin (...)

Projet de construction du Mémorial Thomas SANKARA : Les travaux avant fin 2018

mercredi 8 août 2018

Le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, a échangé avec l’association Comité international mémorial Thomas SANKARA (CIMTS) sur l’état d’avancement du projet de construction du Mémorial Thomas SANKARA, le mardi 31 juillet 2018. Il est ressorti de cette rencontre que la pose de la première pierre est prévue avant la fin de l’année 2018.
« La pose de la première pierre du projet de construction du Mémorial Thomas SANKARA va se faire avant la fin de l’année 2018 », a promis le président de l’association Comité international mémorial Thomas SANKARA (CIMTS), le colonel à la retraite Bernard SANOU, à l’issue d’une audience avec le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA.

En ce qui concerne les avancées du projet, celui-ci a fait savoir que le comité est actuellement à la phase de réalisation de l’œuvre architecturale, malgré les difficultés dans sa mise en œuvre.

Conscient qu’un projet d’une telle envergure ne peut se réaliser sans difficultés, il a rassuré que l’association CIMTS tente d’y apporter des solutions.
D’où l’intérêt de l’audience avec le Chef du gouvernement « pour coordonner les actions et les efforts en vue d’atteindre l’objectif visé ».

Du reste, il a soutenu que si l’opinion a le sentiment que la construction du Mémorial Thomas SANKARA peine à se réaliser, cela est dû au fait que ce « projet doit être inédit, d’où la nécessité de prendre le temps nécessaire à sa réalisation ».
Quid des bisbilles avec la famille SANKARA en ce qui concerne le site qui doit abriter ce projet à savoir l’ex-Conseil de l’entente ?

A cette question des journalistes, le président de l’association CIMTS s’est voulu rassurant : « Un consensus a été trouvé. Nous comprenons la famille SANKARA, car ce site est chargé d’histoires pas toujours glorieuses. Mais les choses sont rentrées dans l’ordre ».

DCI/PM

Version imprimable