Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Une délégation de l’association Leadership-Innovation-Entreprenariat réçue par (...)

Une délégation de l’association Leadership-Innovation-Entreprenariat réçue par le Premier Ministre

mardi 17 juillet 2018

Une délégation de l’Association Leadership-Innovation-Entreprenariat (LIEN) a été reçue en audience par son excellence, Paul Kaba THIEBA, le lundi 16 juillet 2018, à Ouagadougou.

« Nous sommes un regroupement de 52 chefs d’entreprise, crée depuis le 16 juillet 2016. Aujourd’hui, nous sommes venus présenter notre organisation à son excellence, Paul Kaba THIEBA et du même coup lui décliner les objectifs de notre structure », a confié le président du lien, Roland SOW.

A l’en croire, la promotion du succès, la promotion du développement des activités économiques, sont entre autres, les principaux objectifs poursuivis par l’association dont il en est le président. Toujours selon ses déclarations, au cours de l’audience à eux accordée, l’engagement des membres de l’organisation à accompagner les activités et les initiatives développement du Burkina Faso a été réitéré. Toutefois, les difficultés rencontrées par l’ensemble des entrepreneurs regroupés au sein du LIEN ont été portées à la connaissance de leur hôte du jour.

C’est notamment la question de l’énergie et la question d’accès aux financements par les structures spécialisées au Burkina Faso. « En retour, son excellence a eu une oreille attentive à nos différentes préoccupations et autres doléances. Il nous a prodigué beaucoup de conseils aussi », a insisté monsieur SOW.

Au terme des échanges, le président du LIEN, s’appuyant sur les échanges « fructueux » qu’ils ont eu avec le premier dit voir en cela, une volonté du gouvernement à accompagner le secteur privé, qui, selon ses mots est le moteur et le pourvoyeur de travail décent.

DCI/PM

Version imprimable