Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Diplomatie : Un toast pour magnifier les relations sino-burkinabè

Diplomatie : Un toast pour magnifier les relations sino-burkinabè

vendredi 13 juillet 2018

Après l’inauguration de l’ambassade de la République Populaire de Chine à Ouagadougou, le Premier ministre Paul Kaba THIEBA a offert un déjeuner la délégation chinoise. Un déjeuner au cours duquel un toast a été fait pour magnifier la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays.

« La Chine et le Burkina Faso sont deux peuples qui partagent les valeurs communes relatives à l’ordre, à la discipline. Ces valeurs sont indispensables au développement de nos deux nations », telle est la conviction du Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, lors de ce toast.

Selon lui, avec la reprise de leurs relations diplomatiques, la République Populaire de Chine et le Burkina Faso se doivent d’assurer une coopération à long terme pour le bien-être de leur peuple respectif.

En cela, il est convaincu que les bases de la relation sino-burkinabè vont permettre de solidifier cette amitié dans les prochains mois, grâce aux actes et aux réalisations qui vont aller crescendo au bénéfice à la fois des populations burkinabè et chinoises.

« J’exprime toute notre reconnaissance au gouvernement chinois pour la diligence dans la reprise en main de certains dossiers et pours les efforts consentis visant à permettre à 57 étudiants et stagiaires burkinabè en formation à Taiwan de poursuivre leurs études dans des universités chinoises. A ce jour, un contingent est déjà arrivé en Chine et d’autres s’apprêtent à les rejoindre incessamment », a déclaré Paul Kaba THIEBA. Il a en outre invité à visiter très souvent notre pays, pour y découvrir les énormes potentialités mais aussi la diversité de nos mets.

Le Vice-premier ministre chinois s’est dit agréablement surpris par l’accueil et l’hospitalité du gouvernement et du peuple burkinabè dont lui et sa délégation ont été l’objet.
En outre, il a salué la vision du président du Faso, Roch Marc Christian KABORE, de renouer les relations diplomatiques avec la République populaire de Chine.


« Cette décision stratégique traduit en réalité la reconnaissance d’une seule et unique Chine. Le peuple chinois le remercie pour sa vision et cette décision courageuse », a-t-il martelé.
Pour lui, malgré la distance géographique, les deux peuples partagent les mêmes vues, d’où sa conviction que la coopération diplomatique entre les deux pays avance « d’un pas solide ».

« La République populaire de Chine attache une grande importance au développement des relations sino-burkinabè. Nous voulons être le partenaire le plus fiable du Burkina Faso. Nous devons travailler pour que notre amitié ait un avenir radieux », a-t-il exprimé.
Notons que le Sommet Chine/Afrique se tient en septembre 2018 à Beijing.

Sur invitation de son homologue chinois, Xi JINPING, le président du Faso, Roch Marc Christian KABORE, va non seulement prendre part à cette rencontre mais également y effectuer une visite d’Etat. A cette occasion, les deux pays vont signer un Accord-cadre de coopération qui permettra sans nul doute de poser des bases solides d’une coopération riche, exemplaire et renforcée.

DCI/PM

Version imprimable