Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Assemblée générale des Sociétés d’Etat : 140 milliards de bénéfice net cumulé (...)

Assemblée générale des Sociétés d’Etat : 140 milliards de bénéfice net cumulé réalisé en 2017

vendredi 29 juin 2018

Le Premier Ministre Paul Kaba THIEBA - PKT préside le 27 juin à la cérémonie d’ouverture de l’assemblée générale des Sociétés d’État. Cette 26e session examinera la performance de 21 Sociétés au titre de l’exercice clos au 31 décembre 2017. Une relecture de la performance globale des Sociétés d’État permet de remarquer que 19 Sociétés sur 21 ont réalisé un bénéfice net cumulé de 140 milliards de FCFA contre 113 milliards en 2016. Deux sociétés sont déficitaires, contre 8 en 2016.

De prime abord le Premier Ministre a souligné que cet exercice clos de 2017 s’est s’effectué dans un environnement économique international relativement favorable. Au plan national il s’est déroulé dans un contexte économique caractérisé par une croissance de la PIB qui résulte selon SEM Paul Kaba THIEBA de la bonne orientation de l’exploitation minière et du secteur marchand.

Dans ce contexte international et national, les entreprises d’État ont réalisé des performances appréciables avec une progression des résultats nets de 24% par rapport à l’année précédente.

« A l’examen du rapport de performance de nos sociétés d’État, on note une amélioration globale des performances accomplies par nos entreprises au titre de l’exercice 2017. Ainsi, dix-neuf sociétés (19) sur vingt-une (21) ont réalisé un bénéfice net cumulé de plus de 140 milliards de F CFA en 2017 conte 113 milliards en 2016. Deux (02) sociétés sont ressorties déficitaires contre huit en 2016, ce sont, la Minoterie du Faso (MINOFA) et la Société Burkinabè de Télédiffusion (SBT) – dont les activités ont été lancées le 28 décembre 2017 et qui n’était pas à mesure de commercialiser ses produits avant fin de l’exercice - avec un déficit cumulé de 696 millions de F CFA » a soutenu SEM Paul Kaba THIEBA.

Le Chef du Gouvernement n’a pas manqué de souligner que cinq (05) des 21 entreprises ont connu une baisse de leur volume d’activités caractérisée par une décroissance de leur chiffre d’affaires par rapport à l’exercice 2016. Il s’agit de la Société Nationale de Gestion du Stock de Sécurité Alimentaire (SONAGESS) avec une forte baisse de 74%, de la MINOFA de 46,11%, la Société de Gestion de l’Equipement et de la Maintenance Biomédicale (SOGEMAB) de 44,40%, de la Société Nationale d’Aménagement des Terrains Urbains (SONATUR) de 24,33% et de la Société Nationale des Postes (SONAPOST) de 6,73%.

Le Premier Ministre satisfait du niveau de gouvernance des Sociétés d’État

Il a par ailleurs noté que l’exercice 2017 consacre la deuxième année de mise en œuvre du Code de Bonnes Pratiques de Gouvernance des Sociétés d’Etat. Il a en outre constaté que les principes énoncés par ce code commencent à entrer dans les actes quotidiens des sociétés et que le dispositif de suivi de son application est en place.

« L’enjeu donc du gouvernement est de consolider les performances qui ont été réalisée en 2017 et de faire en sorte que 2018 elles puissent réaliser des performances supérieures. Nous insisterons également sur les codes de bonne gouvernance déjà en œuvre dans les Sociétés d’État et le suivi des recommandations spécifiques à certaines Sociétés » a souligné le Chef du gouvernement.

Aussi, il a exhorté le Haut Comité de Suivi de l’application dudit code à redoubler d’ardeur dans le cadre de l’accompagnement de nos sociétés dans l’application des dispositions du code.

DCI/PM

Version imprimable