Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Insécurité dans l’espace UEMOA : Un projet de coopération pour juguler le (...)

Insécurité dans l’espace UEMOA : Un projet de coopération pour juguler le fléau

samedi 28 avril 2018

Le Premier ministre, Son Excellence Paul Kaba THIEBA a accordé une audience à une délégation des ministres en charge de la sécurité des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), ce jour 26 avril 2018. La délégation est venue échanger avec le chef du gouvernement sur les conclusions de la rencontre qu’ils ont tenu à Ouagadougou afin de promouvoir une synergie d’action dans la lutte contre l’insécurité sous toutes ses formes dans l’espace.

« On s’est réunis suite à la rencontre de haut-niveau de Dakar qui a eu lieu en octobre 2017, où les chefs d’Etat ont décidé de renforcer la collaboration entre eux afin de faire face au terrorisme et nous avons fait le point au Premier ministre Paul Kaba THIEBA », a confié à sa sortie d’audience, le porte-parole de la délégation ministérielle, le ministre de la sécurité du Sénégal, Aly Ngouille Ndiaye.

A l’en croire, les échanges avec le Premier ministre ont porté sur la coopération dans le domaine sécuritaire, avec notamment les conclusions des travaux de la rencontre qui les réunis à Ouagadougou.

Toujours selon ses déclarations, cette rencontre ministérielle a été précédée d’une autre qui a concerné les experts de l’organisation sous-régionale pour la mis en place un projet d’accord cadre de collaboration et d’échanges de renseignements.

« Quatre ministres l’ont déjà signé et il reste les quatre autres qui étaient représentés. Ils en feront autant », a-t-il confié. Pour lui, étant donné que les pays de l’UEMOA ont les mêmes problèmes, cette coopération est importante non seulement sur le plan sécuritaire mais aussi dans le domaine de la libre circulation des personnes et des biens.

« Nous devons conjuguer nos efforts pour venir à bout du terrorisme et des trafics de tout genre (drogues, êtres humains et autres) », a-t-il indiqué. Une vision saluée par Son Excellence Paul Kaba THIEBA, qui a encouragé cette synergie d’action pour soulager les souffrances des populations et promouvoir le développement a-t-il précisé.

DCI

Version imprimable