Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Programme d’Urgence au Sahel : le gouvernement fait le point de sa mise en (...)

Programme d’Urgence au Sahel : le gouvernement fait le point de sa mise en œuvre

vendredi 20 octobre 2017

Le conseil d’orientation stratégique du Programme d’urgence au Sahel (PUS-BF) a tenu sa première session ce jeudi 20 Octobre 2017 à Ouagadougou. Cette rencontre présidée par son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Paul Kaba THIÉBA, a pour objectif d’examiner l’état de mise en œuvre du PUS-BF et de prendre des mesures et décisions pour accélérer l’exécution de ce programme. 

Le PUS-BF a été lancé officiellement le 03 Aout 2017 à Tongomael, une commune rurale de la province du Soum afin de trouver des solutions durables à la vulnérabilité dont le sahel fait face surtout en matière sécuritaire à relever le Premier Ministre Paul Kaba THIEBA. Plus de deux mois après ce lancement, le Conseil d’orientation stratégique a voulu examiner l’état de mise en œuvre du PUS-BF.

A la suite de cet examen, il ressort que les activités ont pu être réalisées dans toutes les composantes du programme même si la plupart d’entre elles sont en cours d’exécution. En effet 11% des marchés ont exécutés, 51% en cours d’exécutions et 38% non encore entamés.

A ce titre, pour la composante socio-économique, des investissements ont pu être concrétisés notamment des infrastructures dans les domaines de l’éducation, la santé, l’eau potable, de l’agriculture, de l’élevage ainsi que la jeunesse. Cependant, la majorité des activités dans cette composante est en cours de réalisation.

S’agissant de la composante gouvernance administrative et locale, il faut retenir entre autres, la construction en cours d’infrastructures immobilières (préfectures et résidences de préfets) au profit des départements des provinces du Yagha, de l’Oudalan, du Seno, du Soum, du Loroum et du Yatenga.

Concernant la sécurité et la défense publiques, "outre la reconstruction du commissariat de police de la commune de Baraboulé achevée, plusieurs autres actions similaires sont en cours de réalisation" a noté le ministre d’Etat, ministre de la sécurité Simon COMPAORE.

Le Conseil d’orientation stratégique a par ailleurs instruit les ministères concernés dans la mise en œuvre de ce programme de prendre toutes les dispositions nécessaires pour accélérer la réalisation des actions programmé et d’en assurer un suivi personnel. Il a également instruit les ministères à accentuer le plaidoyer auprès des partenaires potentiels du Burkina Faso, en vue d’accroitre sa surface financière, de renforcer la collaboration entre militaires et populations entre autres.

Le PUS-BF se fixe pour objectif de contribuer à l’amélioration de la sécurisation des personnes et des biens et le développement économique et social dans la région du sahel. L’opérationnalisation de cet objectif se fera à travers quatre (04) composantes à savoir : la composante socio-économique, gouvernance administrative et locale, sécurité et défense publiques et la composante gestion du programme et d’appui institutionnel. Le cout du programme est estimé à 455,34 milliards de FCFA sur la période de 2017-2020 dont 88 milliards pour l’année 2017.

DCI/PM

Version imprimable