Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Programme d’autonomisation des jeunes et des femmes : Les promoteurs de (...)

Programme d’autonomisation des jeunes et des femmes : Les promoteurs de microprojets de la région du Centre reçoivent leurs chèques

mercredi 20 septembre 2017

Les promoteurs de microprojets de la région du Centre ayant postulé aux financements du Programme d’autonomisation des jeunes et des femmes (PAE/JF) ont reçu leurs chèques, le mardi 19 septembre 2017. Cette cérémonie qui a été présidé par le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, est la concrétisation du programme politique du Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE, qui est de faire de la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes « une priorité » pour la transformation économique et sociale du Burkina Faso.

Deux mois après la réception de leurs dossiers, des jeunes et des femmes de la région du Centre dont les microprojets ont été retenus par le Programme d’autonomisation économique des Jeunes et des Femmes (PAE/JF) ont reçu leurs chèques devant leur permettre de démarrer leurs micro-entreprises.

 Pour la région du Centre, 6 983 dossiers ont été présélectionné, soit 51,83% de l’ensemble des dossiers retenus sur toute l’étendue du territoire. La répartition par fonds, donne 1673 pour le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes (FAIJ), 3326 pour le Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF), 1138 pour le Fonds d’appui au secteur informel (FASI) et 846 pour le Fonds d’appui à la promotion de l’emploi (FAPE).

Selon le coordonnateur du programme, Dr Soumaïla BITIBALE, sur toute l’étendue du territoire plus de 100 000 dossiers ont été réceptionnés dont 91 720 jugés recevables pour un besoin de financement de 78 milliards de francs CFA ; alors que le montant disponible est 6,4 milliards de FCFA pour cette année 2017.

Au final, 13 471 promoteurs ont été retenus par les Fonds chargés de la mise en œuvre du programme à savoir le FAIJ, le FAARF, le FASI et le FAPE selon des critères bien précis notamment la cohérence du projet, l’innovation du projet, les projets à forte potentialité économique et de création d’emplois, le secteur d’activité et la rentabilité du projet.

Après analyse et sur la base des critères définis, 13 471dossiers ont été présélectionnés par les différents comités de prêts dont 3 426 par le FAIJ, 5 867 par le FAARF, 2 589 par le FASI et 1 589 par le FAPE.

Les montants des financements vont de 100 000 F CFA à 1 000 000 F CFA pour les promoteurs des Très petites entreprises (TPE) et de 1 000 000 F CFA à 1 500 000 F CFA pour les jeunes titulaires d’un diplôme post BAC.
Les taux d’intérêts applicables à ces montants sont variables : 0% pour les personnes vivants avec un handicap, 1% pour les femmes et les jeunes et 2% pour les titulaires d’un diplôme post BAC.

Plus de 50% des microprojets sont portés par des jeunes filles et des femmes.
Le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA a rappelé que le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE, dans son programme politique intitulé « Bâtir avec le peuple un Burkina Faso de démocratie, de progrès économique et social, de liberté et de justice » a fait de la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes « une priorité » pour la transformation économique et sociale du Burkina Faso.

A travers le PAE/JF, a-t-il précisé « le Gouvernement met à la disposition des jeunes et des femmes, des crédits souples, à des taux d’intérêts raisonnables, en vue d’impulser une nouvelle dynamique de développement, centrée sur l’auto-emploi ».
Paul Kaba THIEBA a insisté à ce que les bénéficiaires du PAE/JF utilisent le financement « à bon escient ».

« Nous avons le devoir de créer les conditions pour votre autonomie financière et c’est à vous de nous aider à faire prospérer ces initiatives. Faites tout donc pour ne pas tuer la “poule au œufs d’or” », a-t-il martelé.

Les bénéficiaires de la région du Centre, par la voie de leur représentante Clotilde R. SAWADOGO, ont promis de faire un bon usage des prêts qu’ils devraient rembourser au bout de trois ans.

La remise de chèques qui a débuté par la région du Centre se poursuivra les jours à venir dans les douze autres régions du Burkina Faso.

Le PAE/JF a été lancé le 19 juin 2017. D’un coût global de 16 500 000 000 F CFA sur la période 2017-2019, la mise en œuvre de ce programme va permettre de financer 30 000 microprojets, de créer et de consolider 90 000 emplois directs et générer plus de 100 000 emplois indirects.

DCI/PM

Version imprimable