Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Attaque terroriste du restaurant Aziz Istanbul : Le Gouvernement au chevet (...)

Attaque terroriste du restaurant Aziz Istanbul : Le Gouvernement au chevet des blessés de l’Hôpital Yalgado OUEDRAOGO

jeudi 17 août 2017

Les blessés de l’attaque terroriste du restaurant Aziz Istanbul admis à l’Hôpital Yalgado OUEDRAOGO ont reçu la visite d’une forte délégation gouvernementale avec à sa tête le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, le lundi 14 août 2017. Il s’est agi de leur apporter le soutien et le réconfort de l’Exécutif et de la nation entière mais également d’encourager l’équipe soignante pour sa mobilisation.

Le dernier bilan de l’attaque terroriste du restaurant Aziz Istanbul fait état de 18 morts, sept blessés ainsi que deux terroristes abattus. Deux des blessés admis à l’Hôpital Yalgado OUEDRAOGO, ont reçu la visite d’une forte délégation gouvernementale avec à sa tête le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA.

A travers ce déplacement, le Gouvernement burkinabè était motivé par deux objectifs. D’abord apporter le soutien et le réconfort de l’Exécutif et de la nation entière aux blessés et leur souhaiter prompt rétablissement et ensuite encourager l’équipe soignante pour sa mobilisation sans faille depuis les premières heures de cette attaque terroriste.

« Nos frères et sœurs ont été atteints dans leur chair lors de cet odieux, lâche et ignoble attentat. Nous sommes venu saluer les blessés, les réconforter et leur apporter le soutien du Gouvernement, du Président du Faso et de toute la nation », a-t-il souligné, avant de préciser qu’à travers leurs personnes, « les terroristes ont pris pour cible la nation burkinabè, à travers cet odieux attentat ».

« Ceux qui commettent de tels actes abjects cherchent à remettre en cause nos valeurs notamment la démocratie, la liberté, en un mot notre façon de vivre-ensemble, nos convictions profondes. Ils veulent que nous renoncions à tout cela. Nous ne le ferons jamais et les Burkinabè vont toujours se battre pour débusquer tous les terroristes », a-t-il martelé.

Bien que partageant le même sentiment d’incompréhension, de révolte, Paul Kaba THIEBA a insisté qu’il faut garder la sérénité et la tête froide, face à de tels actes, pour pourvoir rester sur la seule voie qui vaille, sur le seul combat qui en vaut la peine à savoir celui du développement et de l’approfondissent des libertés et de la démocratie.

En outre, il s’est, au nom du Gouvernement, incliner sur la mémoire tous ceux qui ont perdus la vie, à la suite de cet attentat et exprimer les condoléances aux familles éplorées.

« Nous ne les oublierons jamais parce qu’ils sont tombés sur le champ d’honneur. Ils sont tombés au mauvais moment et au mauvais endroit, simplement sous les balles assassines de terroristes qui tuent de manière aveugle et sauvage », a-t-il juré.

Par ailleurs, le Premier ministre a fait savoir que cet attentat ne va jamais altérer la détermination du Gouvernement et du peuple burkinabè à se battre contre la pauvreté, à préserver les acquis de liberté, de démocratie et de solidarité qui sont à ces yeux « le plus important et que nous devons continuer à cultiver pour faire échec aux terroristes ».

En rappel, le ministère de la Santé informe la population qu’une cellule d’urgence médico-psychologique a été mise en place pour l’accompagnement de toutes les victimes dans la salle de conférence du service de Psychiatrie de l’hôpital Yalgado OUEDRAOGO.
Pour toutes informations complémentaires, prière appeler aux numéros de téléphone suivants :
(+226) 60 37 01 37
(226) 60 37 01 08

DCI/PM

Version imprimable