Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Le Premier ministre préside la clôture de la première conférence annuelle de (...)

Le Premier ministre préside la clôture de la première conférence annuelle de l’enseignement secondaire

lundi 14 septembre 2009

Du 10 au 12 septembre 2009 s’est tenue à Ouagadougou la première conférence annuelle de l’enseignement secondaire sur le thème « Problématique de l’assainissement de l’environnement scolaire pour une meilleure qualité de l’enseignement ». La cérémonie de clôture qui a également été marquée par la remise de prix aux lauréats des Olympiades 2009 a été présidée par le Premier ministre Tertius Zongo.

Cette conférence a réuni un millier de représentants de l’administration publique, de l’enseignement privé, de syndicats et d’associations de parents d’élèves. Les travaux ont permis de faire un état des lieux exhaustif de l’environnement scolaire, de déterminer les facteurs de dégradation de cet environnement en situant le rôle et la place des différents acteurs et de proposer des solutions. Les conférenciers ont notamment proposé la création d’emplois de chefs d’établissement, une meilleure précision du rôle des associations de parents d’élèves, la sanction effective des personnels indélicats, le changement des activités des kiosques aux alentours des établissements et l’instauration d’une indemnité spécifique aux enseignants.

Dans son discours de clôture, le Premier ministre Tertius Zongo a insisté sur le besoin urgent d’assainir l’environnement scolaire. Rappelant les cas de viols et d’agressions survenues dans des établissements scolaires, le Chef du gouvernement a interpellé tous les acteurs concernés à s’investir pleinement dans ce combat. Sans minimiser le rôle des éducateurs qui doivent servir de modèles aux enfants, il a mis l’accent sur la responsabilité des parents d’élèves qui ne doivent pas s’attendre à ce que ce soit l’école qui éduque leurs enfants. « L’école apporte une valeur ajoutée, une ouverture de l’enfant sur le monde et une capacité de réaction aux problèmes du moment » a dit le Premier ministre qui a réaffirmé la volonté du gouvernement de jouer sa partition.

Tertius Zongo a également insisté sur la nécessité de célébrer l’excellence chaque fois qu’elle se manifeste. Ainsi s’adressant aux lauréats des Olympiades 2009 de l’enseignement secondaire, le Chef du gouvernement a salué leurs efforts qui leur ont permis de se placer parmi les meilleurs. Sur un total de 1633 candidats, seulement 27 d’entre eux se sont illustrés dans les neuf disciplines concernées (Anglais, Français, Histoire-géo, Philosophie, Mathématiques série C et série D, Sciences physiques série C et série D, Sciences de la vie et de la terre). Le Premier ministre leur a traduit les encouragements et les félicitations de la nation et s’est engagé personnellement à veiller à ce qu’ils aillent le plus loin possible.

Les 27 lauréats ont reçu des prix en espèces (75 000 FCFA pour les premiers), des lots de matériel scolaire, des bons de formation en informatique, etc. Au niveau des établissements, c’est le petit séminaire de Baskouré, au regard des résultats de ses élèves, qui a remporté le grand prix du Président du Faso composé d’un trophée, d’une enveloppe de 100 000 FCFA et d’un lot de matériel scolaire remis par le Premier ministre.

Version imprimable