Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Le Premier ministre rencontre les ONG

Le Premier ministre rencontre les ONG

jeudi 10 septembre 2009

Le Premier ministre Tertius Zongo poursuit les échanges autour de la question de la gestion des conséquences des inondations survenues le 1er septembre. Assisté de plusieurs ministres et du maire de la commune de Ouagadougou, le Chef du gouvernement a rencontré le mercredi 09 septembre 2009 les responsables d’ONG et d’associations de développement. Il s’agissait de leur faire le point des actions entreprises par le gouvernement pour combler les besoins humanitaires d’urgence et solliciter l’appui de ces structures qui ont déjà une expérience sur le terrain.

Le Premier ministre a tout d’abord transmis aux ONG les félicitations du Président du Faso pour les efforts déjà déployés dès les premiers moments de la catastrophe. Il leur a ensuite exposer les défis qui se posent aujourd’hui au gouvernement en termes de besoin humanitaire d’urgence et de reconstruction. En sollicitant l’appui des ONG, Tertius Zongo a plaidé pour une synergie d’actions pour éviter la dispersion des efforts.

Les interventions des participants ont notamment porté sur les dispositions prises pour les relogements, la rentrée scolaire, la nécessité du contrôle et du suivi des aides, la nécessité de l’élargissement du comité de crise aux acteurs de la société civile, le suivi sanitaire des déplacés… Sur la question des relogements, il a été décidé la mise en place de logements alternatifs à travers l’implantation de tentes de grande capacité dans des zones qui seront identifiées. Cette mesure d’urgence va permettre de libérer les établissements scolaires et tenir la rentrée scolaire à la date prévue. Pour le Premier ministre, il n’est pas question de reporter la rentrée comme le suggèrent certains. « Au besoin, on fera des écoles-tentes à proximité des nouveaux sites, pour que les enfants aillent en classe », a-t-il souligné. Le nombre de sites sera donc réduit à une vingtaine pour en faciliter la gestion.

Le Chef du gouvernement a également été très clair sur les conditions de relogement à long terme des sinistrés en indiquant que l’Etat ne leur construira pas des maisons mais leur octroiera une aide à la reconstruction qui pourrait concerner le renforcement des fondations ou la tôlerie. Il s’agit de ne pas créer de précédent car le pays a déjà enregistré de par le passé ce genre de destruction d’habitations.

S’agissant de l’élargissement des comités mis sur pied, le Premier ministre a communiqué aux participants une instruction du Président du Faso en vue de la création d’une structure d’orientation et de suivi qui sera ouverte à la société civile. Selon le maire de la commune, chaque arrondissement, village et secteur également dispose en son sein d’un comité de gestion qui pourrait accueillir des représentants des ONG. En plus des appuis matériels et financiers, la contribution de ces organisations seraient très attendue au niveau des problèmes d’assainissement et d’eau (latrines, eau potable, gestion des déchets) ainsi que la sensibilisation au VIH/Sida et au paludisme.

A la fin de la rencontre, les responsables d’ONG ont pris acte des actions entreprises par le gouvernement dans la gestion de cette crise. Ils ont relevé leurs limites financières qui ne leur permettent pas d’intervenir dans l’urgence mais se sont engagés à apporter des appuis en matériels et en ressources humaines.

Le Premier ministre a saisi l’occasion pour communiquer l’adresse du site Web (www.inondationsauburkina.net ) consacré aux inondations et qui a été créé pour donner l’information en temps réel sur les actions menées sur le terrain et faire un point détaillé des différentes contributions et de leur utilisation.

Version imprimable