Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Opérationnalisation du PNDES : AFREXIMBANK est à pied d’œuvre pour concrétiser (...)

Opérationnalisation du PNDES : AFREXIMBANK est à pied d’œuvre pour concrétiser son financement

mercredi 15 février 2017

Les intentions de financement annoncées à Paris lors de la Conférence des partenaires pour le financement du Plan national de développement économique sont en phase de concrétisation. Une délégation de la Banque africaine d’import-export (AFREXIMBANK) a séjourné au Burkina pour échanger autour des projets structurants inscrits dans le cadre du nouveau référentiel de développement du Burkina et auxquels elle avait manifesté un intérêt à la rencontre de Paris. Cette banque avait annoncé un financement de l’ordre de 1.5 milliards de dollars (900 milliards de FCFA) à la rencontre de Paris. La délégation de AFREXIMBANK a eu une séance de travail avec le Premier Ministre Paul Kaba THIEBA et ses collaborateurs, le mardi 14 février 2017, après des rencontres avec les ministères concernés par les projets identifiés.

La Banque africaine d’import-export (AFREXIMBANK) fait sienne les problèmes du Burkina et c’est la raison pour laquelle elle s’intéresse aux questions de développement du pays « des Hommes intègres ». Selon ses responsables, les objectifs du Plan national du PNDES sont arrimés avec les stratégies de cette banque. A cet effet, elle a identifié un certain nombre de projets structurants dans le cadre du nouveau référentiel de développement du Burkina qu’elle entend financer.

En séjour au Burkina, une délégation d’AFREXIMBANK s’est entretenue avec les ministères concernés par lesdits projets. La délégation a par la suite eu une séance de travail avec le Premier Ministre sur ces différents projets et les ambitions de financement de la banque, le mardi 14 février 2017. Les discussions ont été fructueuses aux dires de ses responsables. Ceux-ci ont affirmé leur intérêt à accompagner le Burkina Faso dans le financement d’une quinzaine de projets dans des secteurs aussi variés que le commerce, l’énergie, les infrastructures, l’agriculture, l’eau, la santé, l’économie numérique, l’économie et les finances, etc., le tout à hauteur de 1.5 milliards de dollar US soit 900 milliards de FCFA.

Le Premier ministre Paul Kaba THIEBA a salué le partenariat d’AFREXIMBANK. « Avec AFREXIMBANK, nous avons la conviction que nous avons un partenaire financier puissant, solide, un partenaire fiable qui va nous accompagner pour financer le PNDES, soit par des financements bilatéraux, soit par des cofinancements, soit par des montages financiers avec des tiers et c’est quelque chose de très important pour nous », s’est réjoui le chef du gouvernement. A l’en croire, certains projets complément ficelés verront bientôt leurs protocoles de financements établis. Les autres non-achevés feront l’objet d’études et se verront également financés par l’institution.

AFREXIMBANK entend œuvrer pour le rayonnement l’économie burkinabè à l’échelle internationale. « Nous voulons faire du Burkina, un pays plus compétitif qui peut échanger davantage avec les pays limitrophes et de façon plus compétitive », a expliqué son président Dr. Okey Oramah. AFREXIMBANK est l’un des nombreux partenaires du Burkina qui a pris part à Paris à la Conférence des partenaires en décembre dernier et qui avait annoncé des intentions de financement pour la mise en œuvre du PNDES. Le Burkina Faso est actionnaire de cette institution bancaire basée au Caire en Egypte.

DCI/PM

Version imprimable