Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Réconciliation nationale : Le HCRUN fait le point de ses travaux au Premier (...)

Réconciliation nationale : Le HCRUN fait le point de ses travaux au Premier Ministre

vendredi 10 février 2017

Une délégation du Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité nationale (HCRUN) a été reçue en audience par son excellence le Premier ministre Paul Kaba THIEBA dans la soirée du jeudi 09 février 2017. Conduite par le président de la structure Benoît Kambou, la délégation est venue faire part de ses travaux au Premier Ministre et lui notifier les difficultés auxquelles elle est confrontée en vue de solutions.

La réconciliation est en marche depuis quelques temps et le Haut Conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) en est le maître d’œuvre. La structure, qui a en charge la gestion de plusieurs dossiers a été reçue en audience par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba dans la soirée du jeudi 09 février 2017 en vue de lui faire le point de ses travaux. « Nous avons demandé à rencontrer son excellence M. le Premier Ministre pour lui faire part des travaux auxquels nous sommes parvenus et de nos préoccupations. Pour ce qui est de nos travaux, nous avons rappelé brièvement tout ce que nous avons eu à faire jusqu’ici. Et puis nous avons soulevé un certain nombre de préoccupations au nombre desquelles la nécessité de nous associer désormais à toutes les initiatives gouvernementales, notamment en ce qui concerne les commémorations, les actions en faveur des victimes », a indiqué Benoit Kambou, le président du HCRUN car selon lui, le son organisme n’a connaissance de certaines actions du gouvernement en faveur des victimes que par voie de presse.

La délégation a également demandé au chef du gouvernement d’intercéder pour l’exécution d’un certain nombre d’actions urgentes et immédiates en faveur des victimes, à savoir l’évacuation de certains blessés de l’insurrection populaire d’octobre 2014 et du putsch manqué de septembre 2015 en vue de soins, et la prise en charge psychologique d’autres. Le HCRUN a par ailleurs annoncé l’organisation prochaine d’un séminaire avec les membres du gouvernement aux fins de sensibiliser ceux-ci à la problématique de la réconciliation, ce avec l’appui du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD).

DCI/PM

Version imprimable