Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Lutte contre le terrorisme : L’engagement de la Ligue islamique pour la paix (...)

Lutte contre le terrorisme : L’engagement de la Ligue islamique pour la paix au Faso

lundi 6 février 2017

Une délégation de la Ligue islamique pour la paix au Faso (LIPF) conduite par son président, El Hadj Ousséni TAPSOBA, a été reçue en audience par le Premier Ministre, Paul Kaba THIEBA le 02 février 2016. Au menu des échanges, la présentation des objectifs de la ligue et les questions de la promotion de la paix.

La paix est un élément essentiel dans le développement d’un pays. Sans paix, tous les efforts de développement peuvent s’avérer vains. Raison pour laquelle la Ligue islamique pour la paix au Faso (LIPF) s’est entretenue avec le Premier Ministre, Paul Kaba THIEBA afin de lui faire part de la contribution de la structure à la construction d’un Burkina Faso paisible. Cette structure a remercié le Chef du Gouvernement pour tous les efforts qu’il consent quotidiennement pour la promotion de la cohésion entre les fils et filles du « Pays des Hommes intègres ».

La délégation qui était conduite par le président de la LIPF, El Hadj Ousséni TAPSOBA, a aussi rassuré son hôte, de son dévouement à promouvoir la paix au Faso. Pour l’année 2017, la LIPF compte mener plusieurs activités entrant dans le cadre de la promotion de la paix. Le bilan de 2016 a été marqué par des activités de sensibilisation suite aux attaques terroristes au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire.

« Après les attaques terroristes de l’hôtel Splendid à Ouagadougou, nous avons entrepris des actions de sensibilisation dont le but est de promouvoir la paix et la cohésion sociale. Nous avons tenu aussi à aller présenter nos condoléances à l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Burkina Faso après les attaques de Grand- Bassam en Côte d’Ivoire », a souligné El Hadj Ousséni TAPSOBA.

Les membres de la LIPF, par la voix de leur président ont rassuré le Premier Ministre de leur engagement à lutter contre le terrorisme à travers les prêches partout ou besoin sera.

DCI/PM

Version imprimable