Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Une délégation de comédiens conduite par le réalisateur burkinabè Hébié Missa (...)

Une délégation de comédiens conduite par le réalisateur burkinabè Hébié Missa chez le Premier ministre

lundi 13 juillet 2009

Le Réalisateur des films « Le fauteuil » et « L’as du lycée », Hébié Missa était à la tête d’une délégation de comédiens de ses films pour une audience avec le Premier ministre Tertius Zongo. La délégation a rendu une visite de courtoisie au chef du gouvernement et lui a présenté les différents prix obtenus par les deux films au Burkina et à l’étranger.

« C’est un honneur pour nous d’être reçus par le Premier ministre qui nous a prodigué des conseils et des encouragements ; les conseils ont été bien reçus », a déclaré le réalisateur Hébié Missa à l’issue de l’audience. Il a indiqué que cette audience interpelle toute l’équipe à travailler davantage pour produire des films qui rencontrent l’adhésion du public.

« Le fauteuil » et « L’as du lycée » sont deux films qui ont été largement salués par les professionnels du cinéma et les cinéphiles. A la dernière édition du FESPACO en février-mars 2009, « Le fauteuil » a raflé trois prix importants : le prix Oumarou Ganda, le prix RFI du public et le prix de la CEDEAO. Au festival « Ecrans noirs » de Yaoundé, il recevait le prix de la meilleure comédienne.
Quant à « L’as du lycée », il s’est également bien comporté au FESPACO 2009 et a reçu le prix de la meilleure série et le prix des Nations-Unies pour les droits de l’enfant. Ce film a également obtenu le prix de la meilleure série au festival « Vues d’Afrique » de Montréal au Canada en avril 2009.

Pour Hébié Missa, toutes ces récompenses ont favorisé une reconnaissance au niveau international. Les deux produits sont en effet très demandés par d’autres festivals ainsi que par des distributeurs de films et des universités, « preuve dit-il, que l’équipe n’a plus droit à l’erreur ».

Version imprimable