Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Clôture de la 17ème Assemblée Générale des Sociétés d’Etat

Clôture de la 17ème Assemblée Générale des Sociétés d’Etat

lundi 29 juin 2009

La 17ème Assemblée Générale des Sociétés d’Etat a clôturé ses travaux le 26 juin 2009 sous la présidence de Son Excellence le Premier ministre Tertius ZONGO représentant le Président du Faso, président de l’Assemblée Générale des Sociétés d’Etat Ouverte la veille soit le jeudi 25 juin, l’AG a permis après examen, l’adoption des rapports des Conseils d’Administration et des Commissaires aux Comptes de 13 sociétés d’Etat sur les 14 ayant soumis leurs comptes à son approbation.

L’instance de Contrôle de la gestion des Sociétés d’Etat (S.E.) a en effet décidé au terme des travaux, de la dissolution anticipé de la SOPAO pour inefficacité, encouragé le Laboratoire National du Bâtiment et des Travaux Publics (LNBTP) à faire des propositions pertinentes en vue de sortir définitivement de la sérieuse difficulté financière dans laquelle il se trouve, avant que ses comptes soient approuvés.

Les 12 autres sociétés ont reçu des propositions en vue d’améliorer leurs résultats pour les sessions à venir. Dans cet ordre d’idée, la SOPAFER-B a été invitée à recourir aux services de l’Agence judiciaire du Trésor pour pouvoir recouvrer les droits de concession auprès de SITARAIL. Dans le cadre de la maîtrise des charges de fonctionnement de la société, la Direction a été invitée à s’approcher du Ministère des Finances pour s’inspirer des mesures prises par ce département qui du reste pourraient être généralisées à l’ensemble des sociétés à capitaux publics. La SONAGESS a été encouragée à développer de nouvelles activités commerciales et invitée à mettre en place un système de valorisation de ses prestations notamment.

Au titre de la SONAPOST qui a reçu des félicitations, l’Assemblée Générale a rassuré les dirigeants de la société de l’implication du gouvernement dans la recherche de solutions pour recouvrer les créances sur la poste ivoirienne. Les résultats de l’ ONEA ont été appréciés très positivement par l’AG, qui a par ailleurs salué la société pour sa certification à la norme ISO 9001 version 2000. Face à l’importance du défit enregistré par la SONABHY, l’Assemblée Générale a encouragé la société dans ses efforts pour rétablir la situation et à être plus flexible et réactive face au marché.

La situation des Sociétés dans leur ensemble en 2008 a été peu reluisante. Cet état des faits est lié incontestablement à la triple crise qui secoue le monde actuellement. Toutefois, « l’environnement économique actuel doit désormais être considéré comme une donnée majeure dans la formulation de la stratégie de développement de nos différentes sociétés et non comme le principal prétexte pour en justifier les contre-performances », a noté le chef du gouvernement. En effet, la vie d’une société est faite de haut et de bas et elle doit être en mesure d’apporter les réponses appropriées aux péripéties éventuelles. Cela nécessite donc que les éléments suivants soient réunis :

-  Une claire vision pour les sociétés, se traduisant par la formulation et la mise en œuvre d’un plan stratégique concerté ;
-  La qualité des dirigeants des sociétés qui devraient se mesurer par leur capacité d’organisation et de réaction en situation de crise ;
-  Le respect des principes statutaires de gestion ;
-  Le recours aux compétences existantes ; les structures dirigeantes des sociétés d’Etat devront mettre à profit la grande disponibilité de l’agence judiciaire du trésor ;
-  L’amélioration constante de la productivité de nos sociétés par une remise en cause constante des méthodes, des instruments mais aussi des propres comportements des acteurs ;
-  Une stratégie de veille sous-tendue par une communication permanente et offensive, de sorte à rassurer constamment l’opinion.

Par ailleurs, l’AG, au regard des difficultés de maîtrise des charges d’exploitation, recommande entre autres la mise en place d’audit périodique dans l’ensemble des sociétés d’Etat et la mise en place d’un système d’appréciation des Directeurs Généraux des sociétés d’Etat.

Lire le discours de clôture du Premier ministre

Version imprimable